10e dimanche du temps ordinaire, 5 juin 2016

Publié le par Pierre L.

Le petit mot.
Comment les textes de la parole de Dieu nous interpellent en ce dimanche 5 juin 2016
Premier livre des Rois 17,17-24.
Psaume 30(29),3-4.5-6ab.6cd.12.13.
Lettre de saint Paul Apôtre aux Galates 1,11-19.
Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 7,11-17.
***
« Regarde, ton fils est vivant ! », nous affirme la première lecture tirée du livre des Rois.
« L’évangile n’est pas une invention humaine », déclare saint Paul aux Galates.
« Et Jésus le rendit à sa mère », nous dit l’Evangile en Luc, chapitre 7.
Le récit de la première lecture en I Rois chapitre 17, comme celle de l’évangile, nous ra-conte la même histoire : le fils unique d’une veuve meurt. Désolation, affliction profonde ; voire révolte.
Elie, et Jésus sont pris aux entrailles face à ces détresses. Elie intercède avec toute la force de sa foi de prophète. Parce qu’Elie a totalement remis sa vie entre les mains de Dieu, Dieu écoute sa prière.
Jésus, fils unique de Dieu, ordonne au jeune homme de se lever, c'est-à-dire de vivre, parce que son Père, qui est notre Père, l’écoute toujours.
Et si nous regardions cela comme notre propre histoire : Jésus, le fils unique de Marie, meurt sur la croix ; pour ses disciples, c’est la plus grande désolation de leur vie ; la mort aurait-elle toujours la victoire ? Si Jésus est mort, où est notre espérance ? Ne sommes-nous pas cette veuve, n’ayant plus rien, en vérité, que ce fils unique de Marie pour croire que Dieu est bon et veut le bien de tous ?
Saint Pierre au matin de la Pentecôte affirme avec force : « Ce Jésus que vous avez crucifié, Dieu l’a ressuscité, nous en somme témoins ». Toute la vie de saint Paul est renouvelée au plus profond de son être par l’accueil du Christ ressuscité, vivant aujourd’hui, maintenant. Et d’ajouter « Il a trouvé bon de révéler en moi son fils, pour que je l’annonce. »
Ou bien nous sommes nous-mêmes ce fils unique que Jésus rend à la vie pour que nous annoncions par la joie de nos vies renouvelées la Miséricorde de notre Père des cieux.
Pierre L.

Publié dans Dimanche

Commenter cet article