Paroisse Colomiers

1Co 12, 4-11 A chacun en particulier en vue du bien de tous

Lecture Priante de la 2ème lecture du 2ème dimanche ordinaire année C

(Lectio Divina)

Esprit de Dieu, ouvre mon intelligence et mon cœur :

comprendre ce texte, ce qu'il me dit, le prier, vivre dans sa grâce.

Première lettre de Saint Paul aux Corinthiens, (12, 4-11)

Les dons de la grâce sont variés, mais c’est le même Esprit. Les services sont variés, mais c’est le même Seigneur. Les activités sont variées, mais c’est le même Dieu qui agit en tout et en tous. A chacun est donnée la manifestation de l’Esprit en vue du bien. A celui-ci est donnée, par l’Esprit, une parole de sagesse ; à un autre, une parole de connaissance selon le même Esprit ; un autre reçoit, dans le même Esprit, un don  de foi ; un autre encore, dans l’unique Esprit, des dons de guérison ; à un autre est donné d’opérer des miracles, à un autre de prophétiser, à un autre de discerner les inspirations ; à l’un, de parler diverses langues mystérieuses ; à l’autre de les interpréter. Mais celui qui agit en tout cela, c’est l’unique et même Esprit : il distribue ses dons, comme il le veut, à chacun en particulier.

 

Dans le contexte  des lectures de ce dimanche., la première lecture exalte Sion, c'est-à-dire Jérusalem, qui va attirer "les nations", le monde entier. De Jérusalem Dieu dit qu'elle est ma préférence, mon Épousée, ma joie. Jérusalem est la figure de l'Eglise, son anticipation, son ébauche. Le psaume invite alors à chanter le Seigneur offert ainsi à la terre entière. L'évangile nous fait asseoir avec Jésus à la table des noces de Cana, les noces signes de l'Eglise dans laquelle le Seigneur déverse le vin nouveau de son amour.

 

Le second contexte de la lecture,  la lettre de Paul à l'Eglise de Corinthe. Dans la communauté de Corinthe il y a quelques personnalités étonnantes, très diversifiées, très tumultueuses, parfois encombrantes, pas toujours très morales. Les assemblées de prière, l'Eucharistie en particulier, y sont souvent désordonnées. Paul doit élever la voix. C'est ce qu'il vient de faire dans le passage qui précède l'extrait d'aujourd'hui.

 

Cela va l'amener à marteler des vérités fondamentales sur l'Eglise et il continuera les deux dimanches suivants. Une communauté chrétienne rassemble une variété de dons, de services, d'activités, mais c'est le même Esprit, le même Seigneur, le même Dieu en action en chaque membre. Le mot don : d'autres traducteurs ont choisi les termes dons spirituels, dons de la grâce, charismes (ce dernier mot correspondant le mieux au mot originel grec). Et vient la phrase fondamentale : A chacun est donnée la manifestation de l’Esprit. A chacun, la formule encadre la suite, car elle est répétée en finale. Chacun, chaque chrétien, chaque membre d'un groupe chrétien, a un ou des dons, un ou des charismes, pas pour lui tout seul mais, dit Paul, en vue du bien. Du bien ? Une traduction pour la liturgie comme inachevée, car le texte, en réalité, dit littéralement ceci : en vue de l'étant utile. Ce qui donne dans les bibles : en vue du bien de tous, pour l'utilité commune, en vue du bien commun. Les dons, les charismes, sont donnés en vue du bien des autres, pour la communauté, pas pour soi individuellement.

 

Paul donne quelques exemples de ces dons variés dans le cadre de Corinthe. Et il conclut que, dans cette diversité, c'est l'unique et même Esprit qui agit en chacun en particulier.  Le mot Esprit est répété 7 fois ! L'Esprit, en grec le pneuma, le souffle, la respiration. L'Esprit est le souffle, la respiration de l'Eglise. Ainsi, il rassemble dans l'unité toutes les diversités inévitables mais nécessaires d'une communauté, prêtres et laïcs, de toutes sensibilités, de tous tempéraments, de toutes conditions, de toutes possibilités, de tous dons pour le service de l'ensemble.

 

Je vais alors me demander, et demander à l'Esprit de Dieu, quel est l'apport que je fais de mes particularités, de mes dons, de mes charismes, à ma paroisse, à mon groupe, à ma famille, à mes relations, à mon travail, dans mes loisirs, etc. Et aussi dans quelles conditions, comment. Est-ce que je suis un constructeur dans mes communautés ? Ne m'arrive-t-il pas, parfois, d'être un gêneur, ou pire ? Ou de me mettre, consciemment ou inconsciemment, en valeur ? Etc. Questions, prière de pardon, prière d'action de grâce au Seigneur, prière de demande, etc.

 

Les dimanches suivants, des extraits de l’épître proposeront, pour parler de l'Eglise, l'image du corps avec ses différents membres, afin de poursuivre réflexion et prière.

Paul C.

Merci à l'auteur de cette image

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article