Paroisse Colomiers

1Co 7, 29-31 Le temps est limité, une manière de vivre

Lecture Priante de la 2ème lecture du 3ème dimanche ordinaire année B

Esprit de Dieu, ouvre mon intelligence et mon cœur :

comprendre ce texte, ce qu'il me dit, le prier, vivre dans sa grâce.

 

1ère lettre de Saint Paul aux Corinthiens (7,29-31)

Frères, je dois vous le dire : le temps est limité. Dès lors, que ceux qui ont une femme soient comme s’ils n’avaient pas de femme, ceux qui pleurent, comme s’ils ne pleuraient pas, ceux qui ont de la joie, comme s’ils n’en avaient pas, ceux qui font des achats, comme s’ils ne possédaient rien, ceux qui profitent de ce monde, comme s’ils n’en profitaient pas vraiment. Car il passe, ce monde tel que nous le voyons.

_________________________________________________________________________________

 

Je remarque les deux expressions qui encadrent ce court extrait de la lettre de Paul : le temps est limité et il passe, ce monde. Et entre les deux, cinq comme si invitant à prendre du recul en cinq exemples concrets de situations diverses de vie, comme des exemples de manières de vivre dans ce monde qui passe vite, qui se déroule dans des limites et qui s'arrêtera un jour. Une autre manière de vivre ce temps limité. Une leçon de philosophie de la vie ? Une sagesse ? Une invitation à ne s'attacher à aucune situation, à ne pas s'y enfermer ? Paul ici ne traite pas du mariage, des pleurs, de l'argent, de la joie du monde… Il n'a pas l'habitude d'en rester à ce seul niveau humain de sagesse, ce n'est pas son genre, lui qui répète souvent en Christ, comme une devise.

 

Notre lecture est dans le même contexte que celle de dimanche dernier : tout un passage de lettre répondant à une situation concrète de débauche (c'était le mot) dans la communauté de Corinthe. Paul est amené à préciser un certain nombre de points qui lui tiennent à cœur. Dimanche dernier, il a exalté la grandeur et la noblesse de notre corps qui est uni au grand corps du Christ, son Eglise. Aujourd'hui, il invite à regarder vers les lendemains de la vie de chacun (le temps est limité) et vers l'avenir d'un monde qui passe.

 

Une note de la Traduction Œcuménique de la Bible m'apprend que la formule le temps est limité est un terme technique de la navigation maritime d'alors et qu'il signifie que le temps a replié ses voiles. Il est comme un navire s'apprêtant à entrer dans le port où le voyage va s'arrêter. Notre vie est comme une navigation "en Christ", toujours orientée vers le port.

 

Paul n'invite pas à quitter notre façon de vivre, mais à l'orienter vers le but du voyage. Le chrétien vit comme tout le monde, mais il a les yeux dirigés vers un horizon "en Christ", il a une autre manière de vivre qui vient de sa foi "en Christ", de son espérance et de son amour. Plus loin, il écrira : Soit que vous mangiez, soit que vous buviez, quoi que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu (10,31). Vivez comme tout le monde, mais avec Dieu en Christ.

 

En lisant ce texte de Paul, je demande à l'Esprit Saint qu'il me guide dans ma réflexion personnelle et dans ma prière. La première lecture de ce dimanche est un extrait du conte de Jonas. Jonas a fini par arriver au but de son voyage, Ninive, et il a (enfin !) écouté Dieu, après l'avoir boudé. Quelle est mon écoute du Seigneur ? Seigneur, que me dis-tu dans la lecture que je viens de faire sur ma manière de vivre ? Le psaume de la messe du jour me propose une prière : Seigneur, enseigne-moi tes voies, fais-moi connaître ta route, ta manière de vivre. L'Évangile de Marc de ce dimanche s'ouvre par cette parole de Jésus : Les temps sont accomplis, le règne de Dieu est tout proche; et là, je rejoins la méditation de Paul sur le temps qui passe. Je suis en permanence près du port : le règne de Dieu est à ma portée. L'évangéliste Luc dira même : Le règne de Dieu est au-dedans de vous (Luc 17,20-21). Alors, je peux rentrer en moi-même et prier le Notre Père : que ton règne vienne, en moi et dans le monde.

Paul C.

JF Kieffer, Mille Images d'évangile, Presses d’Ile de France.
JF Kieffer, Mille Images d'évangile, Presses d’Ile de France.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article