1Cor 1,10-13.17 Pas de division entre vous

Publié le par Paul C.

Lecture Priante de la 2ème lecture du 3ème dimanche ordinaire année A
Lectio Divina
Esprit de Dieu, ouvre mon intelligence et mon cœur :
comprendre ce texte, ce qu'il me dit, le prier, vivre dans sa grâce.
Première lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens (1,10-13.17)
Frères, je vous exhorte au nom de notre Seigneur Jésus Christ : ayez tous un même langage ; qu’il n’y ait pas de division entre vous, soyez en parfaite harmonie de pensées et d’opinions.
Il m’a été rapporté à votre sujet, mes frères, par les gens de chez Chloé, qu’il y a entre vous des rivalités. Je m’explique. Chacun de vous prend parti en disant : "Moi, j’appartiens à Paul", ou bien : "Moi, j’appartiens à Apollos", ou bien : "Moi, j’appartiens à Pierre", ou bien : "Moi, j’appartiens au Christ". Le Christ est-il donc divisé ? Est-ce Paul qui a été crucifié pour vous ? Est-ce au nom de Paul que vous avez été baptisés ? Le Christ, en effet, ne m’a pas envoyé pour baptiser, mais pour annoncer l’Évangile, et cela sans avoir recours au langage de la sagesse humaine, ce qui rendrait vaine la croix du Christ.

- En Lectio Divina, après invocation à l'Esprit Saint, que dit le Texte ? Un moment de compréhension du texte, de recherche de son sens, des circonstances de sa composition, un peu d'exégèse. Puis la réflexion pour déceler le message qu'il m'adresse en cet instant : que dit le texte à moi ? Dans cette lecture, en cette liturgie, le Seigneur me parle, il attire mon attention sur tel ou tel point. Et je suis invité à entrer en dialogue avec lui, à lui parler en prière.

- Pas de division entre vous... Paul est peiné, voire en colère. Dimanche dernier, nous avons souligné le caractère cosmopolite de Corinthe, qui se répercute inévitablement dans les petits groupes chrétiens de la ville qui se réunissent dans plusieurs maisons, autour de prédicateurs ou animateurs divers. Il semblerait qu'il en résulte des situations spirituelles diverses, peut-être divergentes, des discussions sans fin, des rivalités, des scissions. Paul a sa clientèle. Apollos, la sienne. Pierre, également. Christ aussi, mis ainsi au même rang que les trois autres ! Paul veut de l'harmonie de pensées et d'opinions. "Harmonie" ne veut pas dire similitude, mais rencontre, union, dialogue de diverses sensibilités et façons de faire. Soyez parfaitement unis dans un même esprit et un même sentiment, selon une autre traduction.

- Le Christ est-il donc divisé ? Le Christ est le centre de toute la pensée et de l'enseignement de Paul ; dans ce court extrait, il est nommé 5 fois. Paul refuse d'avoir une "clientèle" de gens se réclamant de lui parce que baptisés par lui. Le baptême n'est pas son premier objectif. Ce qui est premier, c'est le Christ, le Christ contemplé sur sa croix, c'est-à-dire dans son œuvre de salut. Le témoignage de la croix avant tous les discours de la sagesse humaine, donc avant tous les raisonnements et arguments. Pourtant, les réflexions sont nombreuses dans ses lettres, mais elles s'enracinent toutes dans une rencontre personnelle préalable avec le Christ. Paul annonce d'abord le Christ, il en témoigne en parole et en acte. Plus loin, il écrira : Alors que les Juifs réclament des signes miraculeux, et que les Grecs recherchent une sagesse, nous, nous proclamons un Messie crucifié, scandale pour les Juifs, folie pour les nations païennes. Après la conversion au Christ, le baptême viendra, porte d'entrée dans la communauté du Christ : Vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu le Christ (Galates 3,27).

- Divisions ou harmonie... J'ai à m'interroger, dans mes pensées, dans mes conversations, dans mes jugements sur autrui, dans mes actions, etc. Dans ma vie familiale, sociale, ecclésiale... Lors de la Semaine de prière pour l'unité des Eglises... Une prière de demande de pardon au Seigneur, de demande de sa présence sur ce terrain-là en moi. Une action de grâce pour les bons moments où j'ai œuvré pour l'harmonie.

Paul C.

image http://p6.storage.canalblog.com/61/35/1235768/96409776_o.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article