Paroisse Colomiers

1Jn 5, 1-6 Né de Dieu ... Miséricorde

Lecture Priante de la 2ème lecture du 2ème dimanche de Pâques année B

Dimanche de la Divine Miséricorde

(Lectio Divina)

Esprit de Dieu, ouvre mon intelligence et mon cœur :

comprendre ce texte, ce qu'il me dit, le prier, vivre dans sa grâce.

_________________________________________________________________________________

Première lettre de l'apôtre Jean (5,1-6)
Celui qui croit que Jésus est le Christ, celui-là est né de Dieu ; celui qui aime le Père qui a engendré aime aussi le Fils qui est né de lui.
Voici comment nous reconnaissons que nous aimons les enfants de Dieu : lorsque nous aimons Dieu et que nous accomplissons ses commandements. Car tel est l'amour de Dieu : garder ses commandements, et ses commandements ne sont pas un fardeau, puisque tout être qui est né de Dieu est vainqueur du monde. Or la victoire remportée sur le monde, c'est notre foi. Qui donc est vainqueur du monde ? N'est-ce pas celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ? C'est lui, Jésus Christ, qui est venu par l'eau et par le sang : non pas seulement avec l'eau, mais avec l'eau et avec le sang. Et celui qui rend témoignage, c'est l'Esprit, car l'Esprit est la vérité.
___________________________________________________________________________________________________
 
Deux expressions encadrent le cœur du texte pour dire Jésus, Dieu et homme. La première, né de Dieu, littéralement engendré de Dieu. C'est le langage du Credo, Nicée-Constantinople : engendré, non pas créé, de même nature que le Père. La deuxième expression, Jésus est le Fils de Dieu. Des querelles divisaient les intellectuels chrétiens de ce temps pour dire et vivre le mystère profond de Jésus, en un langage difficile à trouver, même aujourd'hui. Ils ont marié le langage philosophique grec au langage biblique, , père, engendré, fils. Un langage familial.
 
Le chrétien est dit lui aussi né de Dieu : tout être qui est né de Dieu... Je participe à la vie divine, je suis enfant de Dieu, fils ou fille de Dieu. Nous sommes nés de Dieu, nous sommes issus de vie divine si nous aimons les enfants de Dieu et Dieu lui-même. C'est un commandement. Le passage de la lettre qui précède immédiatement (non lu aujourd'hui) est : Celui qui n’aime pas son frère qu’il voit, est incapable d’aimer Dieu qu’il ne voit pas. Et voici le commandement que nous tenons de lui : celui qui aime Dieu, qu’il aime aussi son frère. Je peux me pencher sur la grande scène imagée dite du Jugement Dernier en Mathieu 25,31s : Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ? […] “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait."
 
Tout être qui est né de Dieu est vainqueur du monde, tout croyant en Jésus venu par l'eau et par le sang. Le monde, ici, c'est le mal et la mort. L'eau, c'est un renvoi au baptême de Jésus et le sang au calvaire. Au baptême de Jésus, une manifestation glorieuse du Christ dans l'eau du Jourdain, avec la voix du Père, Celui-ci est mon Fils bien-aimé… A la croix, une manifestation humble, sans gloire,, le sang de l'Alliance Nouvelle et Éternelle (paroles de la consécration à la messe), comme une source pour nous abreuver.
 
Notre passage de la lettre se termine par la mention de l'Esprit, qui est la Vérité. L'Esprit est le lien d'amour au sein de la Trinité. La pratique de la miséricorde venant de Dieu est possible dans ma vie, par l'Esprit. L’Esprit, l’eau et le sang, et les trois n’en font qu’un, écrit Jean peu après notre texte. Je peux être vainqueur en Christ. Les commandements ne sont pas un fardeau, avec l'Esprit.
 
Ma prière va s'élargir à la première lecture de ce dimanche de la Divine Miséricorde : un portrait idéal de la première communauté chrétienne de Jérusalem, une mise en commun des biens dans l'amour. Le psaume me fait chanter l'amour du Seigneur, Éternel est son amour. Dans l'Evangile, je contemple Jésus ressuscité et glorieux, mais avec les traces des clous et de la plaie dans son flanc lors de sa Passion, avec la promesse de l'Esprit Saint. Un Esprit de vérité dans ma vie.
Paul C.
image https://abbaye-veniere.fr/images/3e-chemin-de%20croix/chemin-de-croix-12.jpg

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article