1P 4,13-16 Viens, Esprit de Gloire

Publié le par Paul C.

Lecture Priante de la 2ème lecture du 7ème dimanche de Pâques année A
Lectio Divina
Esprit de Dieu, ouvre mon intelligence et mon cœur :
comprendre ce texte, ce qu'il me dit, le prier, vivre dans sa grâce
 
 
Première lettre de saint Pierre apôtre (4,13-16)
Bien-aimés, dans la mesure où vous communiez aux souffrances du Christ, réjouissez-vous, afin d’être dans la joie et l’allégresse quand sa gloire se révélera. Si l’on vous insulte pour le nom du Christ, heureux êtes-vous, parce que l’Esprit de gloire, l’Esprit de Dieu, repose sur vous. Que personne d’entre vous, en effet, n’ait à souffrir comme meurtrier, voleur, malfaiteur, ou comme agitateur. Mais si c’est comme chrétien, qu’il n’ait pas de honte, et qu’il rende gloire à Dieu pour ce nom-là.
 
 

- Pour entrer dans ce texte, bien se rappeler le public chrétien auquel s'adresse l'apôtre Pierre. Des chrétiens, à Rome principalement, qui voient des nuages sombres arriver peu à peu sur eux, des moqueries, de l'incompréhension, des menaces, des moments de violence et une persécution probable. 

 

- Communier aux souffrances du Christ, s'en réjouir, et en être heureux. Il est bien évident que Pierre n'exalte pas la souffrance pour la souffrance, mais l'union aux souffrances du Christ, le fait de prendre chacun sa part aux souffrances du Christ, chacun selon sa place dans l'Eglise. Car ces souffrances-là conduisent à la gloire du Christ, autrement dit à sa glorification dans sa résurrection. La "gloire", le mot revient 3 fois ; dans la bible, la gloire, c'est le poids de Dieu, sa densité, sa consistance, tout ce qu'il est, tout son être, sa réalité totale.

 

- Heureux êtes vous. On pense aux béatitudes de l'Evangile de Matthieu : Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des Cieux est à eux. Heureux êtes-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi. Heureux parce que l'Esprit de Gloire, l'Esprit de Dieu, repose sur vous. Nous sommes tout près de la Pentecôte. L'Esprit Saint est cette réalité totale de Dieu Père en Jésus Christ. L'Esprit repose sur nous.

 

- Qu'il n'ait pas honte. Être chrétien, ce n'est pas une tare ! Une invitation à ne pas nous désoler de notre rôle de chrétien. Dimanche dernier, Pierre nous invitait à être prêts à plaider, à justifier, de l'espérance qui est en nous. Chrétien est un nom glorieux, dont on peut être fier.

 

- Ma prière va se tourner vers l'Esprit Saint, avec les apôtres qui attendent la réalisation de la promesse de Jésus de leur envoyer l'Esprit : Tous d'un même cœur, étaient assidus à la prière, avec des femmes, avec Marie la mère de Jésus, et avec ses frères. Je vais entrer au Cénacle avec cette toute première Eglise, être dans le groupe et dire : Viens, Esprit Saint.

 

Paul C.

 

http://www.paris.catholique.fr/IMG/jpg/web_g_pentecote_avant_couleur.jpg

 

http://www.paris.catholique.fr/IMG/jpg/web_g_pentecote_avant_couleur.jpg

Commenter cet article