Paroisse Colomiers

1Th 4,13-18 Endormis dans la mort

Lecture Priante de la 2ème lecture du 32ème dimanche ordinaire année A

(Lectio Divina)

Esprit de Dieu, ouvre mon intelligence et mon cœur,

comprendre ce texte, ce qu'il me dit, le prier, vivre dans sa grâce.

 

Première lettre de saint Paul apôtre aux Thessaloniciens (4,13-18)
Frères, nous ne voulons pas vous laisser dans l’ignorance au sujet de ceux qui se sont endormis dans la mort ; il ne faut pas que vous soyez abattus comme les autres, qui n’ont pas d’espérance.
Jésus, nous le croyons, est mort et ressuscité ; de même, nous le croyons aussi, ceux qui se sont endormis, Dieu, par Jésus, les emmènera avec lui.
Car, sur la parole du Seigneur, nous vous déclarons ceci : nous les vivants, nous qui sommes encore là pour la venue du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui se sont endormis.
Au signal donné par la voix de l’archange, et par la trompette divine, le Seigneur lui-même descendra du ciel, et ceux qui sont morts dans le Christ ressusciteront d’abord.
Ensuite, nous les vivants, nous qui sommes encore là, nous serons emportés sur les nuées du ciel, en même temps qu’eux, à la rencontre du Seigneur. Ainsi, nous serons pour toujours avec le Seigneur.
Réconfortez-vous donc les uns les autres avec ce que je viens de dire.

 

Paul poursuit sa lettre aux chrétiens de Thessalonique. Il va répondre à des questions débattues dans la communauté. Que deviennent les morts ? Paul utilise le terme les endormis dans la mort (le mot endormis est répété 3 fois), les "s'endormant", sans le mot "mort", dit l'original grec. Ce n'est pas qu'il ait peur du terme "mort". Endormis renvoie à une idée de "réveil", la mort est comme un sommeil avant un réveil. Quelqu'un qui dort est toujours vivant ! Cela peut faire penser à la formule liturgique "Qu'ils reposent en paix". Ou à la formule profane d'aujourd'hui, un tel "s'est éteint", qui peut laisser entendre le souhait un peu obscur d'une autre vie qui va se "rallumer".

 

Il ne faut pas que vous soyez abattus comme les autres qui n'ont pas d'espérance. Paul appuie son espérance sur la foi dans la mort et la résurrection du Christ. Le "il est ressuscité" se dit en grec "il s'est relevé"; cela va bien avec l'idée de "sommeil" dont on sort ! Paul développera cela dans sa première lettre aux Corinthiens, chapitre 15 :  Nous proclamons que le Christ est ressuscité d’entre les morts ; alors, comment certains d’entre vous peuvent-ils affirmer qu’il n’y a pas de résurrection des morts ? S’il n’y a pas de résurrection des morts, le Christ non plus n’est pas ressuscité.

 

Nous qui sommes encore là... (2 fois). Les exégètes ont du mal à décrypter le sens précis de ce passage. Les

chrétiens de ces premiers temps pensent que la fin des temps est pour bientôt et que certains la verront de leur vivant. Paul va argumenter en langage apocalyptique, ce genre littéraire biblique aux images d'allure fantastique pour parler de la venue du Seigneur à la fin des temps ("parousie", parousia en grec). Des images, la descente du Seigneur, la nuée, la trompette, la voix... Ces images se retrouvent dans le livre de l'Exode, la théophanie du Sinaï : le grand rassemblement du peuple hébreu autour de Moïse, figure du Christ, est la préfiguration du rassemblement final de la fin des temps de ceux qui sont morts dans le Christ. La grande imagerie du Jugement Dernier dans l'évangile de Mathieu, chapitre 25 que nous lirons dans 15 jours, où tout humain découvrira que tout ce qu'il a fait de bien à autrui, en fait, il le faisait à Dieu, même sans le connaître.

 

Réconfortez-vous donc les uns les autres... Ce que je viens de vous dire, dit Paul, est source d'une espérance à partager. Il ne faut pas que vous soyez abattus comme les autres, qui n'ont pas d'espérance. Je vais m'interroger sur mon attitude face à la mort, la mienne et celle des autres. Je vais prier pour entrer dans une démarche d'espérance, pour moi, pour telle ou telle personne.

 

Seigneur, souviens-toi de nos frères qui se sont endormis dans l'espérance de la résurrection

et de tous les hommes qui ont quitté cette vie :

reçois-les dans la lumière près de toi.

(Prière eucharistique 2)

Paul C.

 

Merci à l'auteur de cette photo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article