Paroisse Colomiers

1Th 3, 12 - 4, 2 L'Avent, la Venue, de notre Seigneur Jésus

Lecture Priante de la 2ème lecture du 1er dimanche de l'Avent (année C)

(Lectio Divina

Esprit de Dieu, ouvre mon intelligence et mon cœur :

comprendre ce texte, ce qu'il me dit, le prier, vivre dans sa grâce.

 

Première lettre de Saint Paul apôtre aux Thessaloniciens (3,12-4,2)
Frères, que le Seigneur vous donne,entre vous et à l'égard de tous les hommes, un amour de plus en plus intense et débordant, comme celui que nous avons pour vous. Et qu'ainsi il affermisse vos cœurs les rendant irréprochables en sainteté devant Dieu notre Père, lors de la venue de notre Seigneur Jésus avec tous les Saints. Amen.
Pour le reste, frères, vous avez appris de nous comment il faut vous conduire pour plaire à Dieu ; et c'est ainsi que vous vous conduisez déjà. Faites donc de nouveaux progrès, nous vous le demandons, oui, nous vous en prions dans le Seigneur Jésus. Vous savez bien quelles instructions nous vous avons données de la part du Seigneur Jésus.

 

Paul exhorte ses correspondants à l'amour, "agapé" dans le texte originel grec, c'est le sens le plus fort de l'amour, l'amour gratuit qui ne calcule pas sur la réciprocité ou la non-réciprocité. Il écrit à une communauté envers qui il est "comme une mère" et aussi "comme un père", écrit-il dès le début de sa lettre : celui que nous avons pour vous. Il souhaite un amour de plus en plus intense et débordant. Il souhaite un affermissement de cet amour, une consolidation en sainteté devant Dieu, c’est-à-dire en participation plus grande à la sainteté de Dieu. La finalité, le sens, la direction ultime de cela, la venue de notre Seigneur Jésus.

 

La "Venue, l'Avènement", c'est le sens du mot "Avent", Adventus en latin, Parousia (Parousie) en grec. C'est la grande et terminale "Venue" de Jésus à la fin des temps, son retour en gloire, le sommet de l'histoire, avec tous les saints, avec nous tous, saints de par le Seigneur. C'est ce grand moment dont les premiers chrétiens exprimaient souvent l'attente impatiente. Dans l'Evangile de cette messe, avec le langage imagé des apocalypses de ce temps-là, Jésus annonce la venue future d'un monde transformé et sa Venue de Fils de l'homme avec puissance et grande gloire. Et il nous recommande : Restez éveillés et priez en tout temps. C'est aussi pour nous la Venue de Jésus à Noël, comme une des étapes de notre route et de la route du monde vers la grande Venue du Christ au terme des temps.

 

Pour le reste…Paul aborde la pratique : comment il faut vous conduire pour plaire à Dieu... Faites donc de nouveau progrès. "Conduire", c'est l'image de la route, c'est l'image qui peut m'éclairer sur la route de l'Avent. Suis-je en situation de roulement sur cette route ? Ou suis-je en position d'arrêt, comme sur une aire de repos ? Fatigué, ou englué dans la routine, ou satisfait de moi avec le Seigneur et autrui, consciemment ou inconsciemment, je risque de m'attarder, voire de m'installer. Cependant, j'ai aussi besoin de faire halte, de faire le point, de regarder le chemin parcouru et celui qui se profile à l'horizon. Quand vais-je repartir ? Comment ? Pour cela, est-ce que j'aime ? De quelle sorte d'amour ? Par exemple, ma communauté chrétienne, est-ce que je l'aime un peu comme Paul aime la communauté à laquelle il écrit ? Beaucoup d'autres questions peuvent surgir, en plusieurs domaines de ma vie… Et aussi des remerciements envers le Seigneur… Des demandes…

 

La liturgie me fait parfois dire : Il est venu, Il vient, Il reviendra... Le message de la première lecture issue du livre de Jérémie : Voici venir des jours… Un germe de justice va venir, ce sera Jésus Messie. Enseigne-moi tes voies, nous fait prier le psaume, sois le "GPS", le guide de ma route.

Paul C.

https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTmc1HyPsd4zQugSKY6_7F_3mPy89FKsNCb1h8F0KAZQaDu2jFHYw

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Annette paquier 30/11/2015 08:53

Etre à l'arrêt!!!Mais ,comme tu le dit paul (et saint-paul aussi) il faut reprendre la route puisque le seigneur va venir:il m'attend!