Paroisse Colomiers

Bien vivre ces jours de "Toussaint"

Toussaint ; 01 novembre ; paroisse Colomiers

Toussaint ; 01 novembre ; paroisse Colomiers

Récompense : une promesse !!!

Chaque année les questions de la fête de la TOUSSAINT et de la Prière pour les défunts sont propulsées au cœur de notre vie : souvent croyants et incroyants ou d'autres religions se croisent dans nos cimetières ou dans nos lieux de souvenir. Un petit éclairage à travers ces quelques mots pour nous aider à bien vivre ces jours de « Toussaint »

Nous pouvons d'abord nous rendre compte que la Parole de Dieu fait référence à la vie après la mort : nous ne maîtrisons je pense, absolument rien ? Que se passera-t-il après la vie terrestre. Comment sera-t-il le face à face souhaité et espéré avec le Seigneur ? Et nous pouvons ajouter toutes les questions que chaque âge de la vie fait surgir.

Ce que nous accueillons avec la Foi de l'Eglise, c'est une espérance qui nous vient du Seigneur Jésus et de l'Evangile des Béatitudes : la promesse d'un bonheur que l'on peut traduire par récompense. Il nous provoque ce récit et combien cette proclamation du Christ peut être loin de nos réalités plus particulièrement dans ces temps de crise. Mais en contemplant la foule qui le suit, foule d'hommes et de femmes de toutes conditions, fragiles et manquant parfois de l'essentiel pour vivre : Jésus leur promet la joie parce qu'il reconnaît en chacun sa dignité, parce qu'il sait leur vulnérabilité et qu'il sait leur capacité à aimer.

La fête de la Toussaint en pensant à tous ceux qui nous ont précédé sur la route de la vie nous redit : en avant pour construire notre dignité, la dignité de nos frères, en avant pour reconnaître nos vulnérabilités, pour comprendre et accueillir celle des autres, en avant pour nous accepter capables de marcher avec le Christ : la récompense c'est aussi celle qui fera de notre vie un chemin de promesse à accomplir avec et pour tous les hommes de notre temps. C'est AVEC LUI, PAR LUI et EN LUI que nous avançons sur cette route de la vie. Alors pourquoi ne pas Croire que nous sommes appelés à faire partie de cette foule des amis de Dieu que l'Eglise appelle les saints.

Abbé Jean-François Brignol, Curé de Colomiers (édito. de l'Espace 85 de novembre 2013)

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article