Les reliques de Jean-Paul II à Toulouse pour trois jours : A Balma, à Saint François et à Saint Joseph

Publié le

Les reliques de Jean-Paul II à Toulouse pour trois jours : A Balma, à Saint François et à Saint Joseph

Quelques jours à peine après la canonisation du pape Jean-Paul II, des reliques du nouveau saint seront exposées pendant trois jours dans notre diocèse.

Une initiative de l’aumônerie militaire

C’est sur l’initiative du diocèse aux armées françaises et de l’aumônerie militaire Midi-Pyrénées que les précieuses reliques seront accueillies dans nos paroisses : à Balma lundi 12 mai, à Saint François mardi 13 mai, et à Saint Joseph le mercredi 14 mai où une Messe solennelle sera célébrée par l’archevêque Mgr Le Gall.

Une mêche de cheveux et des taches de sang

Une mèche de cheveux et un morceau de la soutane tachée de sang du pape lors de l’attentat du mai 1981 sont conservés dans le reliquaire confié au père Michel Simonet, aumônier de la garde républicaine. Après Toulouse, les reliques seront à Lourdes du 16 au 18 mai à l’occasion du Pèlerinage Militaire international.

Une haie d’honneur en hommage de saint Jean-Paul II

Le père Gérard Batisse, curé de Balma-Lasbordes et aumônier militaire de la garnison de Toulouse, présidera la cérémonie d’accueil lundi soir, où les militaires en tenue formeront une haie d’honneur en hommage à saint Jean-Paul II.

Entre chaque cérémonie, les reliques seront déposées au couvent des soeurs Clarisses de Toulouse.

 

Détails pratiques

Lundi 12 mail - Accueil à l’église de Balma de 20h à 22h

Mardi 13 mai - A l’église de Saint François à 20h

Mercredi 14 mai - de 16h à 18h accueil des reliques et méditation de textes de saint Jean-Paul II à l’église de Saint Joseph

Mercredi 14 mai - à 20h30 Messe solennelle présidée par Mgr Le Gall, suivie de l’adoration méditée jusqu’à 23h

http://toulouse.catholique.fr

Les reliques de Jean-Paul II à Toulouse pour trois jours : A Balma, à Saint François et à Saint Joseph

Dans la joie du mystère de Pâques, le Dimanche 27 Avril 2014, l’Eglise universelle célèbre à Rome les canonisations des bienheureux Jean XXIII et Jean Paul II.  Ces deux figures importantes de l’Eglise catholique,  Angelo  Giuseppe RONCALLI, pape de 1962 à 1965 et Karol WOJTYLA, pape de 1978 à 2005 seront déclarés saints de l’Eglise

Jean XXIII, grand diplomate du Vatican, mobilisa  son énergie pendant la  dernière guerre mondiale, pour venir au secours des juifs persécutés. Il a pris l’initiative  de convoquer le grand Concile œcuménique Vatican II (1962-65) qui devait ouvrir l’Eglise au monde. Il a laissé surtout l’image d’un pasteur proche des gens, aimant rire, simple et plein d’humour, à la façon  du pape François. Chez lui  le devoir de vérité et le devoir  de justice  devaient  ordonner le devoir de charité.  

Jean-Paul II, premier pape polonais, immensément populaire, a  effectué plus de cent voyages  à visée pastorale et diplomatique. Il a combattu pour faire respecter les droits et la dignité de la personne humaine et œuvré  pour le dialogue interreligieux. Il est à l’origine des Journées mondiales de la Jeunesse( JMJ). Il   a marqué la fin du 20e siècle par son charisme,  et sa longévité Nous garderons en mémoire l’originalité de sa personnalité et la force de son message «N’ ayez pas peur »

 Pendant cette période, d’immenses questions de société et d’humanité se sont posées  (mondialisation, développement du numérique, accentuation de la précarité, remise en cause des fondements de la vie sociale,etc..). Ces deux papes ont su guider le peuple de Dieu à travers ces turbulences. Par leur exemple, il nous disent que les mots de Jésus sont possibles : » Soyez saints comme votre Père céleste est saint  « (Mat 5,48) »                                                                                       

Pour l'équipe de communication

Colette et Michel G.

Publié dans Actualités

Commenter cet article