2Thessaloniciens 3, 7-12 Le Jour du Seigneur

Publié le par Paul C.

Lecture Priante de la 2ème lecture du 33ème dimanche ordinaire année C
Lectio Divina
Esprit de Dieu, ouvre mon intelligence et mon cœur :
comprendre ce texte, ce qu'il me dit, le prier, vivre dans sa grâce

__________________________________________

Deuxième lettre de Saint Paul apôtre aux Thessaloniciens (3, 7-12)
Frères, vous savez bien, vous, ce qu’il faut faire pour nous imiter. Nous n’avons pas vécu parmi vous de façon désordonnée ; et le pain que nous avons mangé, nous ne l’avons pas reçu gratuitement. Au contraire, dans la peine et la fatigue, nuit et jour, nous avons travaillé pour n’être à la charge d’aucun d’entre vous. Bien sûr, nous avons le droit d’être à charge, mais nous avons voulu être pour vous un modèle à imiter. Et quand nous étions chez vous, nous vous donnions cet ordre : si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus. Or, nous apprenons que certains d’entre vous mènent une vie déréglée, affairés sans rien faire. A ceux-là, nous adressons dans le Seigneur Jésus Christ cet ordre et cet appel : qu’ils travaillent dans le calme pour manger le pain qu’ils ont gagné.
__________________________________________
 

- La liturgie de ce dimanche est encore centrée sur la venue du "Jour du Seigneur". Voici que vient le Jour du Seigneur... le soleil de justice se lèvera (Malachie). Il vient, le Seigneur (psaume). Dans l'Evangile, Jésus annonce la venue de temps difficiles, destruction du Temple de Jérusalem. Puis un monde de guerre et de désordre, de catastrophes naturelles, de famines, de persécutions : finalement, c'est le monde de tous les temps, le nôtre... Mais il exhorte à l'espérance en Lui, à la confiance, car pas un cheveu de votre tête ne sera perdu. Le Christ est toujours là.

- Les chrétiens auxquels s'adressait l'apôtre Paul avaient une énorme attente de ce Jour du Seigneur. Isolés dans un monde hostile, ils l'espéraient, ce Jour, et pour bientôt ! Mais certains en tiraient des conclusions un peu rapides, de façon désordonnée, dit Paul. Pourquoi se casser la tête puisque le Christ va bientôt revenir ? Tournons-nous les pouces gentiment et attendons, quelle que soit notre façon de vivre ! Profitons ! C'est toujours à la mode aujourd'hui, ce "profitons"... Paul vise des gens qui vivent au crochet de la communauté chrétienne d'une façon passive, en consommateurs, alors que lui, Paul, n'a jamais voulu être à la charge des églises, travaillant de ses mains pour gagner sa vie. Vient cette phrase étonnante : si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus. Je ne vais pas appliquer cette injonction de Paul au contexte de chômage de nos jours, les temps et le contexte ne sont pas les mêmes. Pas de contre sens à cette petite phrase !

- Ma réflexion et ma prière : que me dit le Seigneur aujourd'hui dans ce texte ? Que vais-je lui dire ? Que vais-je essayer de faire ? Qu'est pour moi aujourd'hui ce Jour du Seigneur ? Dans la bible, plusieurs expressions sont utilisées pour en parler. Je peux en retenir une : le "Règne de Dieu", qui n'est pas "observable", dit Jésus, mais qui est "au milieu de vous" (Luc 17,20s.). C'est chaque jour le Jour du Seigneur, un jour où le Seigneur vient : J'ai eu faim et vous m'avez donné à manger.... C'est aussi, plus particulièrement, le dimanche : En ce premier jour de la semaine nous célébrons le jour où le Christ est ressuscité d'entre les morts, disent les prières eucharistiques. Comment je vis ce Jour du Seigneur, dans son eucharistie et dans toute sa journée ?

- Et puis, la dimension du travail en moi ? Que je sois en activité professionnelle, ou familiale, ou de retraité... Travail, activité... C'est un commandement de Dieu : Le Seigneur Dieu prit l’homme et le conduisit dans le jardin d’Éden pour qu’il le travaille et le garde (Genèse 2,15). Mon travail, mon activité... Ma participation dans la communauté chrétienne et dans la communauté humaine...

- Paul avait écrit dans la précédente lettre : Vous savez très bien que le jour du Seigneur vient comme un voleur dans la nuit... ne restons pas endormis comme les autres, mais soyons vigilants (1 Thes 5,1s).

Paui C.

http://www.biblenfant.org/Coloriages/coloriage_10_vierges.jpg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article