Paroisse Colomiers

La vigne, le peuple de Dieu

Jésus continue de prendre des images pour décrire notre relation avec lui et avec son Père. Dimanche dernier, c’était l’image du troupeau dont Jésus est le Berger, et aussi la Porte de la bergerie. Aujourd’hui, il prend l’image de la vigne qui est tout aussi biblique que celle du berger et du troupeau. La vigne représente aussi le Peuple de Dieu. Dieu l’entretient avec les meilleurs soins, et pourtant les prophètes déplorent que la vigne produise de mauvais fruits, que ceux qui sont chargés de l’entretenir la délaissent.

Jésus reprend l’image à son compte en disant qu’il est lui-même la Vigne, que son Père est le Vigneron et que nous sommes les sarments, ceux qui portent le fruit. Il est la Vigne, c’est-à-dire que c’est lui qui nous unit. Les ceps de vigne peuvent être différents, la vigne est unique et c’est la même sève qui passe dans tous les sarments. Jésus parle d’un travail sur la vigne. Un travail de taille. Quand on observe un sarment, on remarque qu’il est très droit. Aussi droit que le cep de vigne peut être tortueux ! S’il est droit, c’est qu’il est bien taillé pour que la sève puisse arriver jusqu’au bout. La taille, c’est un travail nécessaire mais douloureux. Nous croyons en un Dieu qui nous travaille, et ce travail permet de faire des choix. Le choix de la bonne direction, celle qui correspond à ce que nous sommes, le choix de la droiture. Si on accepte d’être travaillés, taillés pour que notre vie corresponde à nos meilleurs désirs, alors nous donnerons les meilleurs fruits. Et les fruits, ce sont ceux de l’Esprit que St Paul énumère : amour, joie, paix, patience, bonté, confiance, douceur, maîtrise de soi… Ces fruits rassemblés, ils donnent le vin de Dieu pour que le monde soit dans la joie.

Jésus nous dit de demeurer en lui pour donner du fruit. Il ne faut pas essayer de faire sa petite production de raisin tout seul parce qu’on n’ira pas loin. Jésus demande de demeurer en lui et que ses paroles demeurent en nous. C’est la Parole de Dieu qui nous travaille, qui nous remplit de la sève de l’amour de Dieu. Ces paroles, Jésus les a dites le Jeudi Saint, juste avant sa Passion, et juste après avoir partagé le pain et la coupe avec ses disciples en leur disant : « Ceci est mon Corps, ceci est mon Sang ». Jésus demeure en nous par son Corps et par son Sang. Jésus est la Vigne, mais il est aussi le fruit de la vigne transformé en son Sang qui symbolise la joie, mais aussi le don de soi, l’amour jusqu’au bout. « Demeurez dans mon amour » nous dit-il. Et St Jean nous dit dans sa lettre que le meilleur signe que nous demeurons dans son amour, c’est que nous nous aimions les uns les autres.

On dit aussi que l’Eglise est la Vigne du Seigneur. Nous sommes tous appelés à travailler à cette vigne pour donner le meilleur vin au monde, celui de la fraternité et de l’amour de Dieu. Dans le récit des Actes des Apôtres que nous venons d’entendre, l’Eglise naissante, la première vigne, s’organise. On peut admirer le rôle de Barnabé qui prend sous son aile Paul dont tout le monde se méfiait au début. Barnabé lui fait confiance et l’introduit dans la fraternité de l’Eglise qui va le protéger et le faire partir à Tarse lorsqu’il sera en danger. Et Paul deviendra un grand missionnaire pour agrandir la Vigne du Seigneur et la faire fructifier en annonçant la Bonne Nouvelle aux païens.

Pour en revenir aux sarments que nous sommes, on peut remarquer leur humilité. Lorsqu’on regarde une vigne, on admire les grappes de raisin et aussi les feuilles qui changent de couleur selon les saisons. On admire la vigne dans son ensemble, surtout si elle est bien alignée. On n’admire pas les sarments parce qu’ils sont cachés. Ne cherchons pas à être bien vus mais à porter le meilleur fruit de l’Esprit, à participer à une Eglise qui soit belle et au service du monde d’aujourd’hui.

Père Jean-Christophe Cabanis

Act 9,26-31 ; Ps 22(21),26b-27.28-29.31-32. ; 1 Jean 3,18-24. ; Jean 15,1-8.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article