5e dimanche de Pâques

Publié le par Père Jean-Christophe Cabanis

Cet évangile (Jean 14,1-12) insiste sur la proximité entre Jésus et son Père. 12 fois, le mot « Père » est prononcé. Jésus sait qu’il va mourir, mais il est confiant, il va vers son Père. Jésus est lui-même l’image de son Père : «Qui m’a vu a vu le Père » dit-il à Philippe. « Je suis dans le Père et le Père est en moi » insiste-t-il. Cela montre la relation d’amour entre l’un et l’autre, entre le Père et le Fils. C’est dans cette relation si forte que Jésus veut nous introduire. Il est venu nous partager sa condition de Fils. Il est venu nous partager son Père et cela commence chaque fois que nous disons la prière du Notre Père.

L’autre mot qui revient, c’est le verbe « demeurer ». Le Père demeure en Jésus pour accomplir ses œuvres. Et Jésus part préparer une demeure auprès du Père pour ses amis. Nous savons aussi que Jésus veut demeurer en nous, avec le Père et l’Esprit. C’est notre cœur qui est destiné à être une demeure pour le Père, Jésus et l’Esprit. Cela peut nous donner le vertige ! Comme Thomas et Philippe, nous nous posons des questions sur Dieu, sur le Père qui nous parait lointain. En fait, c’est au-dedans de nous-mêmes qu’ils veulent demeurer. Et pas pour se reposer mais pour agir. Jésus qui, tout au long de sa vie terrestre a fait quantité de belles œuvres à travers ses guérisons et ses miracles, nous dit que si nous croyons en Lui, nous ferons des œuvres plus grandes encore ! Notre foi nous emmène alors très loin. Jésus veut agir à travers nous pour faire du bien, pour guérir, pour aimer, pour pardonner.

Il veut agir à travers chacun d’entre nous, mais aussi tous ensemble. Dans le récit des Actes des Apôtres, nous voyons la première Eglise qui commence à s’organiser. Il y a les apôtres qui annoncent la Parole, et les premiers diacres qui sont choisis pour le service de la communauté. En fait, nous verrons vite qu’ils ne font pas que des tâches matérielles : Etienne sera le 1er martyre et Philippe le 1er missionnaire ! Ce sont les surprises que réserve l’Esprit-Saint ! Dans l’Eglise, chacun a sa place Il y en a qui sont plus visibles que les autres, comme les évêques ou les prêtres. Mais nous sommes tous à égalité car Jésus veut nous habiter de la même façon et nous avons à vivre pleinement l’amour là où nous sommes. L’Eglise s’organise dès les premiers temps et aujourd’hui nous avons à nous demander où est notre place. Quel service accomplir, comment nous compléter les uns les autres ?

Et puis Pierre nous donne une belle image, celle de la construction. Jésus avait donné son nom de Pierre à Simon en lui disant : « Sur cette pierre, je bâtirai mon Eglise ». Et maintenant, c’est lui qui reprend cette image dans sa lettre en disant que nous sommes tous des pierres vivantes de l’Eglise qui s’appuie sur la pierre angulaire qui est le Christ. Jésus, nous le cherchons parfois au ciel, nous nous demandons où il est. En fait, il est à nos pieds. Il est là pour nous porter, pour nous supporter, nous pouvons nous appuyer sur Lui. Il est là pour nous permettre de construire un bel édifice, c’est le Temple de son Esprit. Nous sommes les pierres vivantes de ce Temple, c’est-à-dire que nous sommes tous différents et que notre Eglise est faite à partir des richesses de chacun, de nos différences. Jésus est la pierre d’angle qui a été rejetée par les hommes, qui est un signe de contradiction. Bâtir l’Eglise et prendre la parole au nom de Jésus n’est pas toujours bien reçu, le message est parfois à contre-courant du monde. Mais il faut persévérer dans le sens de l’amour qui s’appuie sur la pierre d’angle qui est le Christ. Jésus nous dit aussi qu’il est le chemin, la vérité, la vie. Empruntons ce chemin de joie qui est l’aventure de la foi, creusons la vérité de l’amour en scrutant la Parole de Dieu, et soyons heureux de recevoir la vie en abondance, la vie en Dieu Père, Fils et St Esprit.

Père Jean-Christophe Cabanis

image http://www.sedifop.com/wp-content/uploads/2017/05/J%C3%A9sus-est-le-chemin-la-v%C3%A9rit%C3%A9-et-la-vie.png

Publié dans Mots du curé, Dimanche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article