Paroisse Colomiers

Apocalypse 1, 5-8 Le Christ, Roi de l'univers

Lecture Priante de la 2ème lecture du 34ème dimanche ordinaire année B

(Lectio Divina)

Esprit de Dieu, ouvre mon intelligence et mon cœur :

comprendre ce texte, ce qu'il me dit, le prier, vivre dans sa grâce.

 

 Apocalypse de Saint Jean (1,5-8)

A vous, la grâce et la paix de la part de Jésus-Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts, le prince des rois de la terre. A lui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, qui a fait de nous un royaume et des prêtres pour son Dieu et Père, à lui, la gloire et la souveraineté pour les siècles des siècles. Amen.

Voici qu'il vient avec les nuées, tout œil le verra, ils le verront, ceux qui l'ont transpercé ; et sur lui se lamenteront toutes les tribus de la terre. Oui ! Amen !

Moi, je suis l'Alpha et l'Oméga, dit le Seigneur Dieu, Celui qui est, qui était et qui vient, le Souverain de l’univers.

 

Un extrait du début du livre de l'Apocalypse. Le mot "apocalypse", catastrophe ? Non, la traduction du terme grec, c'est "Révélation". Sous la plume de l'auteur, le Seigneur révèle un peu de son mystère de la fin des temps. Dans le langage d'un genre littéraire du monde juif dans la bible, avec des images fortes et percutantes. La première lecture, de Daniel, en est un exemple. Ma lecture priante, goûter les nombreuses formulations de ce texte solennel et très dense, s’efforçant de dire qui est Jésus dans la plénitude de son être. Goûter, savourer, contempler, adorer...

 

Jean nous salue par un à vous et un à lui.

A vous. Pour nous, la grâce et la paix : une grâce et une paix venant de Jésus Christ,, le témoin fidèle… Le témoin est celui qui a entendu la Parole de Dieu et en a témoigné. Jésus est le Verbe, la Parole.

Premier-né des morts : en langage biblique, une façon de dire que Jésus contient en lui, comme en une semence, tout le mystère d'une mort qui va donner la vie.

Prince des rois : les surpassant tous, au-delà de tous les pouvoirs humains. Dans l'évangile de ce jour, Jésus dit à Pilate ce qu'est réellement sa Royauté.

A lui. Pour lui, pour Jésus : Qui nous aime : un amour total où tout est dit dans le mot. Qui nous a délivrés : Jésus est le Libérateur, le Rédempteur, le Sauveur… Par son sang : son trône princier, c'est sa croix.

Il a fait de nous un royaume et des prêtres : des prêtres, des célébrants de sa royauté dans notre façon de penser, de vivre, d'agir dans notre monde.

A lui la gloire et la souveraineté : la gloire dans la bible, c'est un des noms de Dieu, c'est Dieu lui-même, c'est Jésus, souverain de tout et pour toujours.

 

Voici qu'il vient : majestueusement, avec les nuées, la nuée est un signe de la manifestation et de la présence de Dieu à son peuple. Transpercé, marqué des signes de sa passion, pour un regard vers lui de notre part, final et définitif : tout œil le verra.

Amen, Jésus est cet "amen", ce oui définitif, éternel.

Il vient : la venue finale de Jésus, au terme de l’histoire, à la fin de notre monde.

 

Moi, je suis : la traduction du mot "Yahvé", cette affirmation de Dieu à Moïse dans le buisson ardent, ce nom que Dieu se donne dans le langage de la Bible.

Alpha et Oméga : le début et la fin de l'alphabet grec, Jésus œuvrant avec le Père et l'Esprit depuis la création du monde et jusqu'à son achèvement, et sans cesse, et pour toujours.

Celui qui est, qui était et qui vient. La formule juive traditionnelle pour dire Dieu éternel.

Seigneur DieuSouverain de l'univers… Le Christ, Roi de l'univers.

Paul C.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article