Examen de conscience avec les Béatitudes – Sacrement de réconciliation

Publié le par Paroisse de Colomiers

Cette année, notre doyenné a proposé aux paroissiens,  8 versets des Béatitudes (Mt 5, 1-12) pour la célébration pénitentielle avec l’absolution collective. Cette célébration  a eu lieu le 31 mars 2015. Mais, d’ici la veillée pascale,  les confessions individuelles ont lieu à Ste Bernadette :

Jeudi saint  02 avril : 9h – 11h

Samedi saint  04 avril : 10h30 – 12h & 17h – 18h.

***********************************************

Heureux les pauvres de cœur, car le Royaume des Cieux est à eux.
Heureux les doux, car ils recevront la terre en héritage.
 

Seigneur, pardonne-nous de mettre notre assurance
dans le prestige de l’argent, du pouvoir
ou de l’administration que nous portent les autres.
Pardonne-nous nos emportements et nos impatiences,
tout ce qui, dans notre vie, témoigne de notre manque de confiance en toi.
Nous nous confions à ta miséricorde.

Heureux ceux qui pleurent, car ils seront consolés.
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés
 

Seigneur, pardonne-nous d’avoir négligé ou refusé
de consoler ceux qui, autour de nous, étaient dans la peine,
la tristesse ou le découragement.
Pardonne-nous de mettre d’abord notre confiance en nous-mêmes
et de manquer à la justice et à l’équité dans nos actes et nos paroles.
Nous nous confions à ta miséricorde.

Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.
Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu.
 

Seigneur, pardonne-nous car nos rancunes,
ne nous permettent pas d’aimer nos ennemies.
Pardonne-nous tout ce qui ternit la pureté de nos cœurs :
nos indélicatesses et nos intempérances de toutes sortes.
Nous nous confions à ta miséricorde.

Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice,
car le Royaume des Cieux est à eux.
 

Seigneur, pardonne-nous d’avoir été si souvent des obstacles
sur le chemin qui mène à la paix et à l’unité.
Pardonne-nous de mettre des limites au don de nous-mêmes
parce que la croix paraît une folie aux regards trop humains des hommes.
Nous nous confions à ta miséricorde.

Doyenné Brax-Pibrac-Colomiers-Léguevin

photo http://www.basiliquenddm.org/images/contenu/BND-241.jpg

Publié dans Service de la paroisse

Commenter cet article