Chemin de Croix - à Sainte Bernadette

Publié le par Pierre L.

Chemin de Croix - à Sainte Bernadette

Présentation.

Nous sommes réunis pour vivre ensemble le chemin de croix ; pour nous préparer à entrer dans la célébration liturgique de ce soir, en communion avec toute l’Eglise.

Tout au long de ce chemin de croix, nous présenterons à JESUS la souffrance des hommes d’aujourd’hui, car nous croyons que seul JESUS peut porter sur la croix toute cette souffrance. Après la méditation de chaque station, nous offrirons à la compassion de DIEU quelques-unes des situations connues où des hommes sont abandonnés au mal et à la souffrance. Et nous bénirons DIEU, car nous croyons qu’Il vient en aide à tous ceux qui souffrent, Lui qui est bon et miséricordieux.

Comme vous le voyez, cette année nous pourrons faire ce chemin avec les vues du chemin de croix de Lourdes : à chaque station nous prendrons le temps d’entrer dans les étapes de la passion de Jésus notre Sauveur (Pierre L.)

1 ; 2 ; 3 ; 4 ; 5 ; 6 ; 7 ; 8 ; 9 ; 10 ; 11 ; 12 ; 13 ; 14

15 heures 00

15 heures 04

Première station   

Jésus est condamné à mort.

C’est fini ; Pilate a pris sa décision et s’en lave les mains. Jésus a déjà subi le traître baiser de Judas, l’abandon des disciples, la haine du tribunal de Caïphe, le reniement de Pierre, la flagellation, tout cela, alors qu’il avait pris la défense des petits, des pauvres, des humiliés. Les foules ont été manipulées ; elles crient à Pilate : « A mort, crucifie-le ! ». Jésus est seul, sans défense ; maintenant il est livré aux hommes qui ont le pouvoir. Ainsi Jésus se fait solidaire de tous ceux qui sont sans voix et dont la vie est volée ; ceux vers qui nous envoie le pape François.
Silence
Seigneur, foyer d’amour,
Faites-nous brûler de charité
Là où se trouve la haine,….Que nous annoncions l’amour
Là où se trouve l’offense,…Que nous apportions le pardon
Père très bon, en conduisant Jésus à cette mort sur une croix, supplice réservé aux esclaves, l’homme d’aujourd’hui met aussi à mort sa propre vie. Vient toucher le cœur de chaque homme. Que tous les baptisés deviennent les témoins avec toi de la miséricorde de ton Père.
Seigneur, foyer d’amour,
Faites-nous brûler de charité
Là où se trouve la haine,….Que nous annoncions l’amour
Là où se trouve l’offense,…Que nous apportions le pardon
           
15 heures 04
15 heures 08

Deuxième station  2 ; 3 ; 4 ; 5 ; 6 ; 7 ; 8 ; 9 ; 10 ; 11 ; 12 ; 13 ; 14

Jésus est chargé de sa croix

« Ils prirent donc Jésus, et, chargé lui-même de sa croix, il sortit vers le lieu dit du crâne, c’est à dire le Golgotha. ».
Jésus est un roi méprisé. Ils le chargent de l’instrument du supplice ; et nous tous par nos péchés et nos refus d’amour, nous chargeons Jésus de sa croix ; et par nos complicités au mal et à la violence dans ce monde, nous contribuons à rendre l’homme esclave, alors qu’il est appelé à devenir fils de Dieu.
Silence
Chant :             Sur les chemins de la vie, sois ma lumière Seigneur.
Nous te présentons, Seigneur, tous ceux qui sont écrasés par un travail injuste et avilissant, tous les enfants traités comme des esclaves, tous les sans droits. Fais, Seigneur Jésus, que, par ta croix, leurs croix deviennent vie. Sois béni, Père.
Chant :             Sur les chemins de la vie, sois ma lumière Seigneur.
15 heures 08
15 heures 12

Troisième station   3 ; 4 ; 5 ; 6 ; 7 ; 8 ; 9 ; 10 ; 11 ; 12 ; 13 ; 14

Jésus tombe pour la 1ière fois

Jésus peine sous le poids de la croix. Il tombe une première fois. Lui aussi connaît les limites de la condition humaine, la souffrance, l’épuisement. Prenons le temps de regarder cet Homme Dieu dans sa fragilité. En lui, regardons toutes ces personnes qui sont isolées, âgées, malades ; les veuves, les femmes seules avec des enfants… tous ceux que notre indifférence, nos jugements, notre inaction laissent sur le coté du chemin et qui tombent.
Silence
Chant :             Oui, je me lèverai et j’irai vers mon Père
 
Jésus, ton regard est tourné vers cette terre sèche et dure comme pierre, comme le cœur de l’homme qui se détourne de ton Père. Que les personnes écrasées par le mal et la souffrance, que nous côtoyons, soient pour nous ton appel à ouvrir nos cœurs à ta compassion. Bénis, Seigneur, tous les hommes de cette terre, tes enfants.
 
Chant :             Oui, je me lèverai et j’irai vers mon Père
                        Vers Toi Seigneur j’élève mon âme ; Je me confie en Toi, mon espoir.
 
15 heures 12
15 heures 16

Quatrième station   4 ; 5 ; 6 ; 7 ; 8 ; 9 ; 10 ; 11 ; 12 ; 13 ; 14

Jésus rencontre sa mère

Marie est là comme au premier jour, les mains ouvertes pour accueillir Jésus. Mais ici, c’est un terrible face à face ! Chacun est dans une totale impuissance. Il ne reste que leurs regards qui se croisent. N’est-ce pas bien souvent notre situation face à l’indicible souffrance de beaucoup de ceux qui nous entourent, ou dont on nous parle. Que faire ? Ces mots nous écrasent, comme la croix de Jésus. Mais Marie est présente et porte la souffrance de son fils.
Silence
 
Chacun est invité à présenter à JESUS par MARIE les personnes qui lui sont proches, en les nommant simplement par leurs prénoms.
 
Chant :             Trouver dans ma vie ta présence
 
Ceux qui nous sont proches, Jésus, ce sont aussi notre famille, notre conjoint, nos enfants, nos amis ; donne leur, Jésus, de devenir vraiment membres de ta famille, de te rencontrer dans leur vie, comme Marie notre mère.
Chant :             Trouver dans ma vie ta présence
15 heures 16
15 heures 20

Cinquième station  5 ; 6 ; 7 ; 8 ; 9 ; 10 ; 11 ; 12 ; 13 ; 14

Jésus rencontre Simon de Cyrène

« En sortant, ils trouvèrent un homme de Cyrène, du nom de Simon ; ils le requirent pour qu’il prît sa croix. »
Ainsi, Jésus, c’est quelqu’un de passage, un inconnu, qui te vient en aide ; et soyons clair, ce Simon est un étranger. Sans bien savoir ce qui lui arrive, il se met à ton service en portant ta croix, comme tous ceux qui viennent en aide aux petits, aux humiliés, aux écrasés, et cherchent à relever leurs frères.
Silence
 
Chant :             Sur les chemins de la vie, sois ma lumière Seigneur
 
Viens en aide, Jésus, à tous les responsables politiques et économiques de notre pays et de ce monde, tous ceux qui oeuvrent pour la paix. Tous ceux qui ont entre leurs mains l’avenir de l’Europe. Et sois béni Seigneur pour tous ceux qui accompagnent leurs frères et sœurs souffrants et en difficulté.
 
Chant :              Sur les chemins de la vie, sois ma lumière Seigneur
 
15 heures 20
15 heures 24

Sixième station 6 ; 7 ; 8 ; 9 ; 10 ; 11 ; 12 ; 13 ; 14

Jésus rencontre Simon de Cyrè

Jésus rencontre Véronique

Pour avoir eu pitié de ce condamné à mort, Véronique a reçu, gravé sur un linge, le visage du Christ. La démarche de Diaconia nous invite à aller à la rencontre de l’autre, de l’inconnu, de l’exclu, du faible. Et alors se grave dans nos cœurs et nos vies le vrai visage de Jésus.
Silence
 
Chant :             Je cherche le visage, le visage du Seigneur, Je cherche son image tout au fond de vos cœurs
 
Donne nous, Seigneur, d’accueillir ceux qui souffrent et de croire que Dieu ne les abandonne pas.
Chacun est invité maintenant à présenter des intentions de prière.
Sois béni, Seigneur, pour tous ceux et celles qui sont le témoignage vivant de ta compassion de Père.
 
Chant :             Je cherche le visage, le visage du Seigneur, Je cherche son image tout au fond de vos cœurs
                                              
15 heures 24
15 heures 28

Septième station   7 ; 8 ; 9 ; 10 ; 11 ; 12 ; 13 ; 14

Jésus tombe pour la deuxième fois

En tombant encore, Jésus prend un chemin de descente. Il descend dans les ténèbres des faiblesses humaines, pour être avec nous dans toutes nos pauvretés et nos détresses. N’est-ce pas là que sombrent aussi beaucoup d’hommes et de femmes privés brutalement de leur travail, et de leur dignité d’enfant de Dieu.
Silence
 
Chant :             Oui, je me lèverai et j’irai vers mon Père
Portons attention à ce regard de Jésus tourné vers nous, pour nous supplier : « Regarde ce à quoi je suis réduit, moi qui suis le Fils bien aimé du Père ! ». Seigneur, tout cela tu l’as accepté pour que comprenions jusqu’où allait ton amour pour nous.
Chant :             Oui, je me lèverai et j’irai vers mon Père
15 heures 28
15 heures 32

Huitième station  8 ; 9 ; 10 ; 11 ; 12 ; 13 ; 14

Jésus rencontre les femmes de Jérusalem

« Le peuple, en grande foule, le suivait, ainsi que les femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur Jésus. Il se retourna et leur dit : « Femmes de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi ! Pleurez sur vous-mêmes et sur vos enfants ! ».
Jésus, en roi majestueux, regarde ces femmes qui lui présentent leurs enfants. Trop d’hommes et de femmes, et d’enfants sont aujourd’hui victimes de décisions injustes. Offrons à Jésus toute leurs souffrances.
Silence
 
Chant :             N’ai pas peur, laisse toi regarder par le Christ
 
Regarde avec nous, Seigneur, toutes ceux dont la vie est détruite sans autre raison que la différence d’opinion ; et tous les chrétiens persécutés à cause de leur foi.
 
Chant :             N’ai pas peur, laisse toi regarder par le Christ
15 heures 32
15 heures 36

Neuvième station  9 ; 10 ; 11 ; 12 ; 13 ; 14

Jésus tombe pour la troisième fois

Tu es à bout de force, Jésus. Tu es tombé une première fois pour nos faiblesses, une deuxième fois pour nos péchés. Ici tes forces t’abandonnent. Regardons autour de nous ! Il y a des personnes qui s’effondrent, écrasées par ce qui leur arrive ! Ces jeunes qui ne trouvent pas leur chemin de vie ! Ceux qui par désespoir se suicident ! Ceux qui sont devenus prisonniers de la spirale de la violence ! Ceux qui sont prisonniers d’addictions diverses … et tant d’autres !
 
Silence
 
Chant :             Pitié Seigneur, car nous avons péchés
Seigneur, pourquoi tant de mal et de souffrance, de solitude et de désespoir ? Pourquoi notre impuissance à leur venir en aide ? Mystérieux chemin de ta passion pour nous rendre la vie. Sois béni pour tant d’amour.
Chant :             Pitié Seigneur, car nous avons péchés.
15 heures 36
15 heures 40

Dixième station  10 ; 11 ; 12 ; 13 ; 14

Jésus est dépouillé de ses vêtements

« Les soldats, lorsqu’ils eurent crucifié Jésus, prirent ses vêtements… »
Jésus est dépouillé de ses vêtements. En se laissant dépouiller, Jésus abandonne son statut de messie, de prophète, de guérisseur, et de roi que les foules lui ont reconnu au jour des Rameaux. Il n’est donc plus rien d’autre que le fils de son Père : le Fils de Dieu.
Contemplons « Jésus, qui de condition divine, ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu …»
Silence
 
Chant :             Fais paraître ton jour, et le temps de ta gloire
Regarde avec ta bonté de Père, Seigneur, tous ceux, qui, suite à des décisions humaines qui leur échappent, sont brutalement comme Toi dépouillés de tout.
Chant :             Fais paraître ton jour, et le temps de ta gloire
15 heures 40
15 heures 44

Onzième station  11 ; 12 ; 13 ; 14

Jésus est cloué sur la croix

« Comme l’agneau qui se laisse mener à l’abattoir, il n’ouvrait pas la bouche »
Au début de sa vie publique, Jésus, debout, enseigne, montre le chemin. A la cène, Il est à genoux pour laver les pieds de ses disciples et les relever. Maintenant, ce roi d’amour, est cloué sur la croix ; jusqu’au bout, Il donne sa vie. Il transforme la haine et la violence en pardon et en tendresse.
Silence
 
Chant :             C’est par tes souffrances Seigneur que nous sommes sauvés
Dieu éternel et tout puissant, tu as mis dans le cœur des hommes une nostalgie tellement profonde, qu'ils ne sont en paix que lorsqu'ils Te trouvent : fais qu'au-delà de tout obstacle, tous reconnaissent les signes de ta bonté et, encouragés par le témoignage de notre vie, qu'ils aient la joie de croire en toi, unique vrai Dieu et Père de tous les hommes.
Chant :            C’est par tes souffrances Seigneur que nous sommes sauvés
 
15 heures 44
15 heures 48

Douzième station  12 ; 13 ; 14

Jésus meurt sur la croix

«  Et vers la neuvième heure, Jésus clama en un grand cri : "Eli, Eli, lema sabachtani", c'est-à-dire: "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ?" Puis, poussant de nouveau un grand cri, il rendit l'esprit. »
Avec Marie, se tiennent au pied de la croix Jean et Marie Madeleine, et d’autres. Est-ce nous ? Ne sommes nous pas invités à être, nous aussi, avec les amis de Jésus jusqu’à cette extrémité ? Debout, au pied de la croix, pour offrir notre vie ; pour mettre à mort en nous le vieil homme et laisser le Christ restaurer en nous la vie divine ?
Long temps de silence.
 
Chant :             En tes mains, Seigneur, je remets mon esprit
15 heures 48
15 heures 52

Treizième station  13 ; 14

Jésus est détaché de la croix

« Après cela, Joseph d’Arimathie demanda à Pilate d’enlever le corps de Jésus. Et Pilate le permit. Ils vinrent donc et enlevèrent le corps »
Marie tend les bras pour recevoir Jésus sur ses genoux, comme au jour de sa naissance : du premier souffle de Jésus sur terre, au dernier, Marie, mère de Dieu est présente à son fils. Maintenant les chrétiens, comme Jésus, donnent leur vie. Maintenant, c’est l’Eglise, c’est-à-dire nous tous, qui prenons la place du corps du Christ sur la croix, en offrande d’amour. Mais cette Eglise sur terre est faite de pécheurs ; elle a besoin de notre chemin de sainteté, pour que Jésus soit espérance de vie pour tous.
Silence
 
Chant :             Tu es le pauvre, Seigneur Jésus,  En Toi la gloire éternelle de Dieu
Nous te prions Seigneur pour ton Eglise, souillée par le péché de ses membres, attaquée par ses ennemis. Toi seul, par le don de ton Esprit Saint au cœur de chacun, peux lui rendre la beauté de ta sainteté.  
Chant :             Tu es le pauvre, Seigneur Jésus, En Toi la gloire éternelle de Dieu
 
15 heures 52
15 heures 56

Quatorzième station                 

Jésus est mis au tombeau

« Le soir venu, un disciple de Jésus, Joseph d’Arimathie, membre du Conseil, s’en vint courageusement trouver Pilate et lui demanda le corps de Jésus. Pilate s’étonna qu’il fût déjà mort… alors il ordonna qu’il lui fût remis… Joseph et Nicodème, ayant descendu le corps, le lièrent de bandelettes avec les aromates, selon la coutume… Or, il y avait là un jardin tout proche, et dans le jardin, un tombeau neuf, dans lequel personne n’avait jamais été déposé. C’est là qu’ils posèrent Jésus… ils roulèrent une grande pierre à l’entrée du tombeau.».
C’était le vendredi, et déjà brillaient les lumières du sabbat.
Jésus a pris réellement notre condition humaine. Dieu a voulu connaître le sort de tous les humains que l’ont met au tombeau. Voici l’ultime nuit qui réalise celle de la nativité. Car du plus profond de la mort, Jésus fait entendre sa voix : Lève-toi, Je suis la VIE.
 
Chant :           Victoire, tu régneras ! Ô croix, tu nous sauveras
 
 
15 heures 56
15 heures 60

Conclusion …

… avec une prière de Mère TERESA, écrit comme un testament
.
J’ai soif. Est-ce que tu as soif ?
Venez à moi, vous tous qui avez soif, je vais vous combler.
Est-ce que tu as soif d’être aimé ?
Je t’aimerai plus que tout ce que tu peux t’imaginer.
Je t’ai aimé jusqu’à ce point de mourir sur la croix pour toi.
J’ai soif de toi, moi aussi j’ai soif de toi ; j’ai soif de ton amour.
J’ai soif d’être aimé par toi.
C’est dire combien tu es précieux à mes yeux ; viens à moi.
Ouvre-toi à moi, viens à moi, aie soif de moi, donne moi ta vie.
J’ai soif de toi tel que tu es.
Regarde vers ma croix. Regarde vers mon cœur transpercé pour toi.
J’ai cherché quelqu’un pour combler mon amour et je n’ai trouvé personne.
Sois celui-ci.
J’ai soif de toi, de ton amour.
 

Chant Ô croix dressé sur le monde, Ô croix de Jésus Christ

Fleuve dont l’eau féconde,   Du cœur de Dieu a jailli
Par Toi la vie sur abonde,     Ô croix de Jésus Christ

 

Inviter à la confession

_____________________

PERE, dans le silence de ce jour naissant,
Je viens Te demander la Paix,
la Sagesse et la Force.
 
Je veux regarder aujourd’hui le monde
Avec des yeux tout remplis d’Amour.
Être patient, compréhensif et doux.
Voir au-delà des apparences tes enfants
Comme Tu les vois toi-même ;
Et ainsi ne voir que le Bien en chacun d’eux.
Ferme mes oreilles à toute calomnie,
Garde ma langue de toute malveillance ;
Que seules les pensées qui bénissent
Demeurent dans mon esprit.
Que je sois si bienveillant et si joyeux
Que tous ceux qui m’approchent
Sentent ta Présence.
 
Revêts-moi de Ta Beauté, Seigneur
Et qu’au long de ce jour Je Te révèle.
Chemin de Croix - à Sainte Bernadette

Publié dans Prière

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article