Paroisse Colomiers

Chemin de prière/carême avec la parole de Dieu - 6e semaine : De la mort à la vie

(Accueil)

Ces citations ci-dessous sont préparées par Françoise et Pierre Lemaire dans le cadre du chemin de prière durant le carême 2020 avec la parole de Dieu, proposé par la paroisse pour le 6e semaine (5e semaine) (4e semaine) dont le sujet est De la mort à la vie. Comme nous ne pouvons plus nous réunir chaque mardi soir à Ste-Bernadette, nous publions une citation à prier par jour ici. Voulez-vous savoir comment prier ? Merci de cliquer ici

Mardi, 14 avril

La grâce du baptême         

« Par l’eau du baptême, Dieu a répondu à notre soif du Christ. Les baptisés peuvent s’appuyer sur le Christ, ils ne fléchiront pas. Ils ne seront jamais déçus, alléluia » (Antienne du jour)
Ou : Actes 2,37-38
« Les auditeurs furent touchés au cœur ; ils dirent à Pierre et aux autres Apôtres : « Frères, que devons-nous faire ? » Pierre leur répondit : « Convertissez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ pour le pardon de ses péchés ; vous recevrez alors le don du Saint-Esprit. »
Réflexion :
 Accueillir cette force de notre baptême : entrer résolument dans toutes les grâces qu’il nous offre pour avancer dans notre vie humaine.
 

Lundi, 13 avril 

Joie, quoiqu’il arrive !

Le Seigneur s’est relevé d’entre les morts ; C’est pour nous jour de fête et de joie. Car Il règne pour les siècles, alléluia. (Antienne du jour)

Ou : Actes 2,28

« Tu m’as appris des chemins de vie, tu me rempliras d’allégresse par ta présence. »

Réflexion : La joie de la résurrection de Jésus est-elle la première de mes joies ?

 Dimanche, 12 avril

Pâques.
La nuit, le feu et la lumière ; la parole de vie ; l’eau de la vie ; le corps du Christ et la coupe de la nouvelle alliance.

« Il est vivant ! »

« Jésus de Nazareth, … Dieu l’a ressuscité le troisième jour. Il lui a donné de se manifester, non pas à tout le peuple, mais à des témoins que Dieu avait choisi d’avance, à nous qui avons mangé et bu avec Lui après sa résurrection d’entre les morts. Dieu nous a chargé d’annoncer au peuple et de témoigner que lui-même l’a établi Juge des vivants et des morts.» (Actes 10, 40-41)

Réflexion :

            Dieu, notre Père, nous donne de rencontrer Jésus vivant aujourd’hui pour en témoigner ! J’accueille cet appel.

Samedi Saint, 11 avril

Jusqu’où Jésus est allé pour sauver l’humanité ?

« Il a souffert sous ponce Pilate ; il a été crucifié ; il est mort et a été enseveli ; il est descendu aux enfers… » (Crédo)                                    

Ou : Catéchisme de l’Eglise Catholique n° 635

-Le Christ est donc descendu dans la profondeur de la mort afin que " les morts entendent la voix du Fils de l'Homme et que ceux qui l'auront entendue vivent ". Jésus, " le Prince de la vie ", a " réduit à l'impuissance, par sa mort, celui qui a la puissance de la mort, c’est-à-dire le diable, et il a affranchi tous ceux qui, leur vie entière, étaient tenus en esclavage par la crainte de la mort."-

(cf. Mt 12,24 Rm 10,7 Ep 4,9) (Jn 5,25) (Ac 3,15) (He 2,14-15).

Réflexion :

            Ma mort, la mort des autres : plus rien ? L’amour de Jésus vient nous sortir du néant pour la vraie vie : est-ce ma foi ?

 

Vendredi saint, 10 avril

Les dernières paroles de Jésus à ses amis

« En fait, c’étaient nos souffrances qu’il portait, nos douleurs dont il était chargé. Et nous, nous pensions qu’il était frappé, meurtri par Dieu, humilié. Or, c’est à cause de nos révoltes qu’il a été transpercé, à cause de nos fautes qu’il a été broyé. Le châtiment qui nous donne la paix a pesé sur lui : par ses blessures, nous sommes guéris. » (Isaïe 53,4-5)
Ou :  Jean 19,25-27
« Or, près de la croix de Jésus se tenaient sa mère et la sœur de sa mère, Marie, femme de Cléophas, et Marie Madeleine. Jésus, voyant sa mère, et près d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère : « Femme, voici ton fils. » Puis il dit au disciple : « Voici ta mère. » Et à partir de cette heure-là, le disciple la prit chez lui. »
Réflexion : Marie et Jean, au pied de la croix contemplent Jésus qui sauve et guérit le monde par ses blessures et par sa mort ! Je suis au pied de la croix. …

Jeudi 9 avril, Jeudi saint

La croix de Jésus témoigne de sa seigneurie.

Parole qui ouvre la célébration. « Mais pour moi, que la croix de notre Seigneur Jésus Christ reste ma seule fierté. Par elle, le monde est crucifié pour moi, et moi pour le monde. » (Galates 6,14)
Ou : Jean 13,12-13
« Quand il leur eut lavé les pieds, il reprit son vêtement, se remit à table et leur dit : « Comprenez-vous ce que je viens de faire pour vous ? Vous m’appelez “Maître” et “Seigneur”, et vous avez raison, car vraiment Je le suis. »
Réflexion : Le paradoxe : la toute puissance de Jésus Seigneur, maitre de l’univers et l’abaissement total sur une croix !

Mercredi 8 avril

             La Pâque de Jésus !            

« Il s’est abaissé, devenant obéissant jusqu’à la mort, et la mort de la croix. C’est pourquoi Dieu l’a exalté : il l’a doté du Nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse au ciel, sur terre et aux enfers, et que toute langue proclame : « Jésus Christ est Seigneur » à la gloire de Dieu le Père.» (Philippiens 2,8.10-11)
Ou :  Matthieu 26,18
« C’est chez toi que je veux célébrer la Pâque avec mes disciples. »
Réflexion : Jésus s’abaisse : voilà sa Pâque. Jésus veut aller jusqu’à nos plus profonds abaissements. Est-ce que je veux le laisser faire ? …

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article