Paroisse Colomiers

Nos confirmands enfin déconfinés.

La dernière rencontre d’aumônerie des troisièmes, en chemin pour la confirmation, datait du mois de février, confinement oblige ! Lors de celui-ci, grâce à internet et à Sabine, la consciencieuse et inventive responsable, le lien n’était pas interrompu pour autant et les jeunes ont eu droit, surtout pendant la semaine Sainte et Pâques, à une copieuse nourriture spirituelle. Maintenant, ils connaissent le récit de la Passion selon les quatre évangiles !

C’est ce samedi 20 juin qu’à quelques exceptions près, le groupe s’est retrouvé en l’église Sainte-Bernadette en respectant les distanciations en vigueur mais, j’en suis sûr, pour le plus grand bonheur de tous.

La séance, méticuleusement préparée et magistralement orchestrée par Sabine, a commencé par quelques informations importantes que Thomas et ses copains doivent impérativement suivre s’ils veulent recevoir ce si beau et si important sacrement qu’est la confirmation, le 3 octobre. Toujours aussi peu loquaces mais intéressés et concernés chacun a dit comment s’était passé le confinement : "bien", le déconfinement : "bien" mais nous avons quand même appris que certains s’étaient mis au sport, à la calligraphie et autres activités durant la période d’enfermement forcé et que depuis le 11 mai tous n’avaient pas repris les cours et les occupations habituelles d’avant le Covid 19.

Après cette entrée en matière, nous sommes rentrés dans le vif du sujet et la partie spirituelle pour, manière de réviser un peu en... je vous laisse deviner ! ...revenant sur la Passion du Christ mais cette fois seulement selon Saint Luc et en mettant en avant la preuve d’amour que Jésus nous a faite en nous donnant sa vie et mourant sur la croix. Sur cette croix où il pardonne au bon larron en lui promettant qu’il serait avec lui au paradis. Sabine a fait un focus sur cette scène pour expliquer aux jeunes que malgré nos erreurs dans nos vies et que même à la dernière minute de celle-ci, si nous revenons vers Lui, le Seigneur nous pardonne. Puis, nous avons dit deux mots sur la résurrection et le tombeau vide du matin de Pâques pour rejoindre les disciples d’Emmaüs à qui Jésus, sans qu’ils le reconnaissent, explique en revisitant les écritures, que tout ce qui lui était arrivé, devait arriver. C’est après la rupture du pain que les deux comparses comprirent que c’était Jésus qui était avec eux. Alors, tout joyeux ils repartent à Jérusalem en mission. C’est ce qui attend nos jeunes confirmands car la confirmation est un envoi en mission qui consiste à dire sa foi autour de soi.

Et moi, qui écris ces quelques lignes je sais de quoi je parle car j’ai reçu ce même sacrement il y a peu de temps.

Après un "notre Père" chanté pour lequel Jean-Christophe, fraîchement arrivé, a mêlé sa voix à nos timides, le groupe s’est dispersé et chacun est rentré chez soi mais Sabine nous a promis que nous nous reverrions durant l’été selon les disponibilités de chacun.                                                              Jean-Luc D

ESPACE85,  JUILLET-AOÛT 2020

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article