Paroisse Colomiers

La Journée missionnaire mondiale à la paroisse de Colomiers

Après le dimanche de rentrée paroissiale, nous venons de vivre un weekend autour de la mission mondiale de l’Eglise. Marlène, un nouveau visage parmi les animateurs, nous a bien fait chanter à la messe de 10h30 (accompagnée à l’orgue avec Claude). Le père Charles a concélébré la messe de 8h30 avec le père Jean-Christophe. Notre vicaire, père Théophile, après ses vacances, a donné aux paroissiens une belle homélie, en illustrant la force, la puissance de l’humilité en Christ en prenant appui sur le rebondissement de la balle de tennis à Roland-Garros. Cela vaut le coup de venir à la messe pour écouter les sermons de Théophile. Sa voix, ses gestes, les détails de son homélie restent dans notre cœur. Quant à notre curé, chaque dimanche,  le Père Jean-Christophe, il n’oublie pas de nous laisser son homélie rédigée avec des mots simples, compréhensibles et profonds, sur l’espace internet de la paroisse. Visitez-la, lisez-la. Souvent elle actualise la parole de Dieu dans des circonstances authentiques, proches de nos expériences de vie.

Avant de se quitter, merci de lire quelques-uns des extraits de l’homélie du père Théophile :

« Qui s’abaisse sera élevé, qui s’élève sera abaissé » (Lc 18, 14b),

 

La parole de Dieu de ce 30e dimanche ordinaire nous présente dans l’Evangile deux hommes qui vont prier au temple. Le 1er est sûr de lui, il se dit juste, il obéit à la Loi, mais il méprise les autres. Ainsi il devient orgueilleux, il se place au-dessus des autres. Le seconde est dans l’humilité, il reconnaît son péché. Il n’ose même pas avancer plus loin que l’entrée du Temple. Il attend beaucoup de la miséricorde de Dieu. Quel est le lien entre la balle « Roland-Garros » et l’humilité ?  Lorsque la balle est lâchée au sol, elle rebondit jusqu’à un certain niveau. Elle a touché le sol, notamment elle a touché l’humus (la couche supérieure du sol créée et entretenue par la décomposition de la matière organique). En latin, humus signifie l’humilité. Si vous prenez la même balle de tennis et si cette fois, vous la frappez fort au sol, elle rebondit alors beaucoup plus haut. Malheureusement, orgueil et humilité coexistent dans le cœur de tout être humain. Demandons à Dieu de nous revêtir de son humilité.  Et le père Théophile a conclu son homélie par cette prière :

Seigneur,
de toutes les raisons qui nous rendent orgueilleux, délivre-nous ;
de toutes les raisons qui nous font mépriser les autres, délivre-nous
et donne-nous d’être miséricordieux comme toi, tu es miséricordieux.
Amen.

Un grand merci à nos prêtres, à Marlène, à ceux qui ont préparé cette messe et aux paroissiens présents ainsi qu’à ceux qui sont absents mais en union de prière avec notre paroisse.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article