Paroisse Colomiers

Ep 4,30-5,2 Imiter Dieu

Lecture Priante de la 2ème lecture du 19ème dimanche ordinaire année B

(Lectio Divina)

Esprit de Dieu, ouvre mon intelligence et mon cœur :

comprendre ce texte, ce qu'il me dit, le prier, vivre dans sa grâce.

 

Lettre de Saint Paul aux Éphésiens (4,30-5,2)

Frères, n’attristez pas le Saint Esprit de Dieu, qui vous a marqués de son sceau en vue du jour de votre délivrance. Amertume, irritation, colère, éclats de voix ou insultes, tout cela doit être éliminé de votre vie, ainsi que toute espèce de méchanceté. Soyez entre vous pleins de générosité et de tendresse. Pardonnez-vous les uns aux autres, comme Dieu vous a pardonné dans le Christ.

Oui, cherchez à imiter Dieu, puisque vous êtes ses enfants bien-aimés. Vivez dans l’amour, comme le Christ nous a aimés et s’est livré lui-même pour nous, s’offrant en sacrifice à Dieu, comme un parfum d’agréable odeur.

 

Dimanche dernier, l'apôtre Paul nous disait : Vous défaire de votre conduite d'autrefois... Revêtez-vous de l'homme nouveau. Renoncez à l'homme ancien, à un comportement de païen. Paul écrit aux Galates (3,26) : Vous tous que le baptême a unis au Christ, vous avez revêtu le Christ. L'habit reçu au baptême, image du Christ. Habillez-vous du Christ...

Dans la suite du texte de Paul, une autre image, le sceau : le Saint Esprit de Dieu, qui vous a marqués de son sceau. L'habit-Christ et le sceau du Saint Esprit... Le sceau dans la bible est un signe d'authenticité, de garantie et d'appartenance. Il scelle une relation. Il marque mon lien à l’Esprit Saint. Après l'eau du baptême dans laquelle je suis symboliquement plongé, l'onction d'huile signifie la pénétration de l'Esprit Saint en moi, la garantie de l'Esprit sur moi, mon appartenance à l'Esprit : Sois marqué de l'Esprit-Saint, le don de Dieu, dit la formule sacramentelle de la Confirmation. L’Esprit Saint est l’Esprit de l'homme nouveau annoncé par le prophète Ezéchiel : Je vous donnerai un coeur neuf, je mettrai en vous un esprit neuf ; j’enlèverai de votre corps le coeur de pierre et je vous donnerai un coeur de chair. Je mettrai en vous mon propre esprit (Ez 36, 26-27).

En vue du jour de votre délivrance (ou rédemption). Pour la libération de ce qui est païen en nous. Paul, à nouveau, évoque des comportements concrets de vie (ce qu'il continuera de faire dans la suite de sa lettre), comportements païens et comportements chrétiens. Ils insiste sur ces derniers, exhortant à la générosité, à la tendresse, au pardon, comme Dieu vous a pardonnés dans le Christ.

Cherchez à imiter Dieu... Imiter Dieu... Vivez dans l’amour comme le Christ nous a aimés. Le mot "comme" est à remarquer... Ce livre célèbre du 15ème siècle, encore réédité aujourd'hui, "L’Imitation de Jésus-Christ" et sa première phrase : Celui qui me suit ne marche pas dans les ténèbres, dit le Seigneur. Ce sont les paroles de Jésus Christ, par lesquelles il nous exhorte à imiter sa conduite et sa vie, si nous voulons être vraiment éclairés et délivrés de tout aveuglement du cœur. S'efforcer d'être "comme " Dieu, d'être à l'exemple du Christ. C'est un repère essentiel déjà noté dans le livre du Lévitique, Ancien Testament : Soyez saints, car moi, le Seigneur, je suis saint (19,2). Le Lévitique illustre cette parole par des cas concrets de comportement envers le prochain, de la même façon que le fera l'apôtre Paul. L'apôtre Pierre rappelle ce commandement du Seigneur : Comme des enfants qui obéissent, cessez de vous conformer aux convoitises d’autrefois, quand vous étiez dans l’ignorance, mais, à l’exemple du Dieu saint qui vous a appelés, devenez saints, vous aussi, dans toute votre conduite, puisqu’il est écrit : Vous serez saints, car moi, je suis saint. (1 Pierre 1,14-16)

Je suis en lecture priante. Je vais m'adresser à l'Esprit Saint, qu'il m'ouvre mes yeux et mon cœur : que me dit, à moi, le Seigneur dans ce texte ? Sur quel point de ma vie concrète m'interpelle-t-il ? Et je vais lui demander son assistance. Dans les autres textes de la messe de ce dimanche, le Seigneur Dieu se présente en nourriture. Il est l'aliment de mon "imitation de Dieu" : Lève-toi et mange, demande le Seigneur au prophète Elie. Moi, je suis le pain de la vie, me dit Jésus dans l'évangile. Un pauvre crie, le Seigneur entend, dans le psaume.

Paul C.

Merci à l'auteur de cette image

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article