Paroisse Colomiers

ça y est, il a franchi un pas - lectorat de Guy

     Il y a quelques mois Père Jean-Christophe nous avait dit que le 22 avril Guy, notre séminariste, devait vivre une étape sur son chemin vers la prêtrise,  appelée lectorat, dans notre paroisse en présence de Monseigneur Colomb, évêque de La Rochelle d’où vient Guy.
     Ça y est, nous y sommes à ce 22 avril tant attendu ! J’arrive à l’église Sainte-Radegonde vers 10h rejoindre les enfants de chœur que je dois confier à Christophe, cérémoniaire du jour et collègue de Guy au séminaire. Tous ceux préparent : l’évêque, les prêtres avec notre vétéran et emblématique Père Charles , les diacres, les enfants de chœur, pendant que les paroissiens arrivent et s’installent.
      La procession d’entrée se met en place puis les premières notes du chant se font entendre : la célébration commence enfin!
       Les processionnaires arrivent devant l’autel, le saluent et prennent place dans le chœur. Jean-Christophe, curé de la paroisse, dit quelques mots d’accueil à l’intention de Monseigneur Colomb et de la délégation venue du séminaire de Toulouse et d’amitié à l’égard de Guy.
       Puis la messe se déroule, somme toute, d’une façon ordinaire, si ce n’est que les paroles des chants apparaissent sur le mur, jusqu’à l’homélie de Monseigneur Colomb. Le long sermon de l’évêque terminé, nous passons à l’étape du lectorat introduite par le supérieur du séminaire qui fait une courte biographie de Guy. Ce dernier, jusque-là, était discrètement dans l’assistance en compagnie de ses enfants et petits-enfants. Mais là, il se tient debout, seul devant l’autel dans son aube blanche écoutant le supérieur résumer sa vie. Après quelques mots de Monseigneur, le livre est remis à Guy qui rejoint le clergé dans le chœur. J’ai eu à ce moment-là un peu d’émotion, me disant : « ça y est, il a franchi le pas! » tout d’un coup, pour moi ce n’était plus le même Guy. Il n’était pas encore prêtre, mais il s’en approchait. Avec son aube, je l’imaginais avec une étole et présidant une messe. Un jour qui sait !
       En attendant, il aura d’autres étapes à passer, notamment le 2 juin pour parvenir à la concrétisation de sa vocation qui est née il y a pas mal de temps. Tu es encore avec nous jusqu’à fin juin, Guy mais tous les paroissiens de Colomiers, dont tu es l’invité depuis un an et demie te souhaitent bonne route et prient pour toi.
        Ce fut une belle messe, simple, sobre à l’image de Guy et je tiens à remercier tous ceux qui ont contribué à sa liturgie en l’occurrence Lydie et Virginie qui l’ont animée en compagnie de l’orchestre Musichoeur.

Jean-Luc D.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article