Paroisse Colomiers

Communiqué de Monseigneur Le Gall du 29 octobre 2020

Chers frères et sœurs de Haute-Garonne,

Notre pays vit en ce moment des heures graves et sombres. Ce matin, deux femmes et un homme sont morts dans la basilique Notre-Dame de l’Assomption à Nice, lâchement assassinés au simple prétexte qu’ils se trouvaient dans un lieu de prière chrétien. Nous assistons impuissants à une escalade de violence verbale et physique. On ne se moque pas impunément des religions. Face à ces drames, que nos cœurs ne cèdent ni à la peur, ni à la haine. Soyons disciples de Jésus : « C’est lui, le Christ, qui est notre paix ; des deux, il a fait une seule réalité ; par sa chair crucifiée, il a détruit ce qui les séparait, le mur de la haine » (Ep 2, 14).

Hier, en raison d’une situation sanitaire hors de contrôle, notre Président a annoncé une série de décisions qui vont à nouveau profondément modifier nos relations humaines. Nous voyons venir de graves difficultés auquel notre pays et notre monde vont devoir faire face : solitude, précarité économique et sociale, vie matérialiste dénuée de sens. Alors que seule « l’espérance ne déçoit pas » (Rm 5, 5), je vous invite à intensifier notre lien au Sauveur, vainqueur du mal et de la mort, à vous nourrir de sa Parole, en vos familles et en vos communautés, en prenant soin des frères et sœurs qui vous entourent. Poursuivons toutes nos activités, particulièrement celles qui nous font rejoindre les plus pauvres et les personnes qui sont dans les hôpitaux et dans les maisons de retraite.

Monsieur Macron a annoncé l’arrêt du culte public après la Toussaint. Je continue de penser que cette décision n’est pas juste ; nos paroisses ont su montrer qu’elles s’adaptaient à des normes très strictes. À leur place, elles constituent des espaces spirituels, nourrissant le respect et la paix ; elles participent ainsi à l’équilibre de chacun de nous dans ces temps difficiles. Bien entendu, nous allons respecter les lois de la République, tout en maintenant un dialogue avec l’exécutif pour demander l’élargissement de ces dispositions. En attendant, nos églises, autant que possible, resteront ouvertes, et nos activités, sous des formes adaptées, continueront à s’exercer avec prudence et courage. Avec vous de tout cœur.

    + fr. Robert Le Gall
    Archevêque de Toulouse

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article