Paroisse Colomiers

Soyons forts et prenons courage

Bonjour chers paroissiens de Colomiers.

J'espère que la grâce de Dieu accompagne chacun de nous, dans cette épreuve du confinement qui se mondialise de jour en jour. Nous vivons un temps de carême très particulier en cette année 2020. Mais surtout, n'oublions pas que notre Dieu, le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob ; le Dieu de Sidrac, Misac et Abdénago, béni par Nabucodonosor dans la première lecture de ce jour (Dan 3, 14-20. 91-92. 95), n'abandonne pas son peuple au désert...

Nous avions prévu comme d'habitude, nos efforts de carême à chacune de nos mesures personnelles. Mais la pandémie en a décidé autrement,  avec les décisions du gouvernement de rester confinés. Et si nos efforts supplémentaires consentis, vécus dans l'obéissance,  la foi, l'espérance et la charité, nous rapprochaient d'une terre salée, infertile qu'est le désert dans lequel Dieu conduisit son peuple pour le former au quotidien et lui révéler que toute sa vie dépend de Lui qui a fait le ciel et la terre ? Et si ce temps de confinement était une école de spiritualité ; de remise en cause et en question ? Et si ce temps de confinement nous faisait découvrir que Dieu est vraiment au plus profond de chacun de nous, nous révélant que nous sommes des tabernacles vivants ?

Chers frères et sœurs, soyons forts et prenons courage ! Il n'y a pas de Pâques sans vendredi saint. Le désert est fait pour être traversé... 

Chaque jour, je célèbre seul dans mon appartement, mais Sainte Radegonde, Sainte Bernadette, Sainte Germaine et chacun de vos cœurs sont avec moi dans cette plus grande prière de l'Eglise qu'est l'EUCHARISTIE.

Union de prière et d'espérance.

P. Théo.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SIOCHE 01/04/2020 16:47

Merci, Père Théophile pour ce joli message porteur de bonne espérance.