Paroisse Colomiers

L’oratoire St Luc - Paroisse de Colomiers

(Salles : St-Matthieu ; St-Marc ; St-Jean )

Dernièrement je rappelais l’importance de l’évangéliste St Jean durant le temps pascal et aussi le Carême. Mais n’oublions pas St Luc ! C’est lui qui nous a rapporté ce si beau passage des disciples d’Emmaüs qui a fait notre joie le 3ème dimanche de Pâques. Et puis St Luc a écrit la suite de l’évangile, les Actes des Apôtres, ce récit si fondateur pour l’Eglise que nous savourons aussi durant tout le temps pascal. Il nous révèle le mystère de la Pentecôte et toute la vie selon l’Esprit-Saint qui en découle pour la première communauté chrétienne missionnaire. C’est encore St Luc qui a été un compagnon de St Paul et nous le fait découvrir, de sa conversion jusqu’à sa captivité, en passant par tous les voyages missionnaires qu’il a effectués en Grèce et en Asie Mineure, lui l’apôtre des païens.

Au centre paroissial, qui fonctionne au ralenti en ce moment, nous évoquions le rôle que la collecte alimentaire et sanitaire a donné à notre salle St Jean. L’oratoire St Luc n’est pas en reste. Il ne reçoit pas en ce moment le public habituel des messes en semaine, pas plus que les enfants du catéchisme qui aiment s’y retrouver, ni les couples qui préparent leur mariage avec les animateurs CPM.

Pourtant, la messe y est célébrée le dimanche avec trois ou quatre paroissiens qui représentent tous les autres. Et depuis quelques dimanches, cette messe est filmée pour que les paroissiens qui le souhaitent puissent retrouver leurs pasteurs et se sentent encore plus en communion avec toute la paroisse. Espérons que les eucharisties à l’église pourront reprendre au mois de Juin. En attendant, en ce mois de Mai, c’est encore St Luc qui nous apprend à nous tourner vers Marie, lui qui la présente au début de l’évangile avec l’ange Gabriel comme la mère du Sauveur, et au début des Actes des Apôtres comme la mère de l’Eglise, elle qui prie avec les apôtres dans la chambre haute.

Je reprends une phrase tirée de la 1ère lecture d’aujourd’hui : « Et c’est à Antioche que, pour la première fois, les disciples reçurent le nom de ‘’chrétiens’’ » (Ac 11,26). Merci St Luc pour cette précision, nous qui sommes fiers de porter ce nom. Vous, saint patron des médecins, nous vous confions aussi tous les malades et les soignants en cette situation de crise sanitaire.

Merci à vous les enfants qui avez fait des dessins pour les Rameaux et pour Pâques qui ornent les murs de l’oratoire. Il y a encore de la place, vous pouvez continuer !

Et promis, prochainement, nous donnerons un coup de neuf à l’oratoire St Luc ainsi qu’à tout le centre paroissial !

P. Jean-Christophe Cabanis

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article