Paroisse Colomiers

Pentecôte, la 1ère communion

C’est l’amour qui ressort de cet évangile. «Si vous m’aimez, vous garderez mes commandements » dit Jésus. Et : « Si quelqu’un m’aime, mon Père l’aimera et nous viendrons faire notre demeure chez lui » C’est cela la communion, c’est Jésus qui veut habiter notre cœur, c’est à nous de lui faire une place. A nous de lui montrer qu’on l’aime. Lui nous aime et il veut nous faire ce cadeau d’habiter en nous. Pour nous apprendre à bien aimer. Il nous promet son Esprit-Saint aussi. Et l’Esprit-Saint il l’appelle le Défenseur. Nous croyons en un Dieu qui nous défend, surtout lorsque nous sommes en difficulté.

La communion, c’est accueillir Jésus dans notre cœur, le Corps du Christ. C’est aussi l’accueillir ensemble. Les enfants, vous faites votre première communion tous ensemble, vous l’avez préparée dans vos groupes de catéchisme. Et lorsque vous communierez les autres fois, ce sera avec tous les chrétiens. Nous sommes en communion parce que nous croyons au même Dieu d’amour et nous nous nourrissons ensemble de ses paroles et de son Corps.

Les apôtres, les amis de Jésus, étaient soudés. Ils priaient ensemble, ils partageaient beaucoup. Et c’est quand ils étaient ensemble que Jésus les rejoignait. La Pentecôte, le récit que nous avons entendu, s’est passé un jour où ils étaient ensemble, il y avait aussi Marie avec eux. Et un violent coup de vent les a surpris. Et puis des flammes de feu sont venues sur eux et ils se sont mis à parler dans toutes les langues. Cela voulait dire que Jésus comptait sur eux pour être ses témoins dans le monde entier, parler des merveilles de Dieu dans toutes les langues.

La communion, ce n’est pas rester entre soi parce qu’on se connait bien et qu’on s’aime bien. C’est aller toujours plus loin, poussés par le vent de l’Esprit, témoigner de l’amour de Dieu autour de soi. Vous êtes courageux les enfants parce que dans vos classes, il n’y en a pas beaucoup qui vont à la messe ou au catéchisme. Vous n’êtes pas beaucoup dans chaque classe à faire votre première communion. Pourtant, il y a sûrement des enfants qui sont curieux de Dieu. Vous êtes des exemples, que croire en Dieu c’est possible. Mais alors, il faut vivre de façon exemplaire, il faut aimer comme le Seigneur nous a aimés, il faut être serviable, rendre le bien pour le mal…

A la Pentecôte, les apôtres parlent dans toutes les langues parce que l’amour de Dieu est universel, il n’a pas de frontières. Que cette communion nous ouvre des horizons. Dieu veut la communion de tous les hommes, toutes les femmes, les enfants du monde. Il veut que l’humanité soit une grande famille, que tous nous puissions appeler le Père du ciel « Abba », Papa, comme nous dit St Paul. Plus nos liens seront forts au sein de nos familles, plus la famille humaine se portera bien. Plus nous serons en communion dans l’Eglise, plus notre monde connaitra la paix puisqu’à la messe on reçoit le Corps du Christ, mais aussi la paix du Christ.

Les enfants, soyez heureux de recevoir le Corps du Christ, l’amour de Dieu, il compte sur vous pour en être dignes, pour que le Christ puisse être aujourd’hui sur la terre grâce à vous, grâce à nous tous qui l’accueillons dans notre cœur.

Père Jean-Christophe Cabanis

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article