La cérémonie du parcours de préparation au mariage

Publié le par L'équipe CPM de Colomiers

Le samedi soir, 25 février 2017, la messe anticipée à Ste-Bernadette a été animée par l’équipe du CPM (centres de préparation au mariage). La paroisse remercie toute l’équipe, notamment Virginie D., Valérie R., et père J.Théophile Kouassi. Voici le mot d’accueil du début de cette belle célébration :

Bonjour à tous,

Nous accueillons aujourd’hui de futurs couples qui ont décidé de s’engager ensemble pour la vie. Nous sommes tous heureux de participer à la Célébration de ce jour en votre compagnie, en leur compagnie.

Cette cérémonie fait partie de la préparation qui les mènera à la célébration qui consacrera leurs unions et leurs engagements de Chrétiens envers Dieu et envers notre Communauté. Une préparation faite avec des laïcs et leur prêtre, en plusieurs rencontres pendant lesquelles ils réfléchissent sur les valeurs et le sens chrétien de leur engagement réciproque, sur le choix des textes qui seront lus pour l’illustrer, mais aussi sur leur engagement individuel à satisfaire les principes intangibles de l’Eglise : Liberté, Fidélité, Fécondité, Indissolubilité.

Cette préparation, c’est également la rencontre d’aujourd’hui avec vous, d’autres couples de notre communauté chrétienne qui ont souvent vécu ce qu’ils vivent aujourd’hui, qui comprennent l’émotion qui peut être la leur et partagent avec eux ce soir la joie de la célébration de ce jour.

Cette préparation, c’est aussi le temps qu’ils prendront ensemble pour échafauder des projets, réfléchir au sens qu’ils souhaitent donner à leur vie et à leur union.

Nous accueillons aujourd’hui aussi les couples mariés en 2016 et qui ont suivi cette préparation l’an dernier

Tous, ici, nous souhaitons que leur amour soit une longue et belle aventure et que cet amour rayonne en eux et autour d’eux.

Bonne route !

L’équipe CPM, image http://www.paroisse-saintmatthieusurloire.fr/SITE-A-PUBLIER/SACREMENTS-ET-SEPULTURES/MARIAGE/EG192B-GIF-WEB.gif

Publié dans Service de la paroisse

Commenter cet article