Proximité missionnaire

Publié le par Père Jean-christophe Cabanis

Les réunions de quartier que nous avions vécues durant le Carême dernier avaient été réussies : une dizaine de groupes s’étaient constitués et avaient creusé des sujets variés comme la famille, la politique, la non-violence… à partir de textes de l’Église. Cela a permis de mieux se connaître entre paroissiens qui habitent le même quartier. Et si nous continuions cette aventure ? C’est ce que veut proposer l’Équipe d’Animation Pastorale en voulant donner à l’expérience une impulsion encore plus missionnaire. Cela rejoint le pape qui veut que nous soyons tous des "disciples missionnaires" ! Cela rejoint aussi le diocèse qui veut favoriser les "fraternités missionnaires", c’est-à-dire des communautés de proximité qui peuvent témoigner de leur foi autour d’elles grâce aux partages qu’elles peuvent avoir. Les regroupements par quartier, si les rencontres sont régulières, peuvent permettre l’écoute des réalités environnantes, des préoccupations des personnes du voisinage, et être un signe d’une présence chrétienne là où on ne la soupçonne pas. Que se passe-t-il dans nos quartiers ? Une forte activité artisanale ou industrielle ? Ou au contraire une pénurie d’emplois ? Une grande présence d’enfants et de jeunes liés aux établissements scolaires ? Une proportion importante de personnes âgées ? Beaucoup de nouveaux habitants ? La mixité sociale existe-t-elle ? Nous ne sommes pas la mairie et il ne s’agit pas de reconstituer des conseils et des comités de quartier, mais les démarches ne sont-elles pas complémentaires ? Nous sommes invités à rejoindre les initiatives citoyennes et y donner du sens sous le regard de l’évangile. Oui, les initiatives sont nombreuses, qui vont dans le sens de l’écologie, de la solidarité, de la citoyenneté. Nous pouvons être attentifs et participer à tous ce qui va dans le sens du mieux vivre ensemble. Et aussi être vigilants aux manques, aux situations de solitude, de pauvretés diverses…
La journée de rentrée du 1er Octobre va nous permettre de nous retrouver par quartiers durant l’après-midi pour commencer, sous forme de jeu, cette nouvelle aventure de proximité missionnaire. Ensuite, nous pourrons essayer d’inviter d’autres personnes à rejoindre cette dynamique. Attention pour les rencontres : il faudra tenir compte des horaires des familles, des parents élevant seuls leur enfant…
La marche du 15 Octobre à l’initiative du CCFD sera une façon aussi d’être missionnaires, si nous nous y associons, en marchant avec nos frères et sœurs d’autres religions ou d’autres convictions, en découvrant d’autres horizons spirituels et en n’oubliant pas ceux qui sont loin, qui ne sont pas tous à proximité et sont aussi nos frères.
                                 J-Christophe Cabanis -
Edito de l'Espace 85, octobre 2017

 

Publié dans Espace 85, Mots du curé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article