Paroisse Colomiers

Psaume 111 (112) Lumière des cœurs droits

Lecture Priante du psaume du 5ème dimanche ordinaire année A
(Lectio Divina)
Esprit de Dieu, ouvre mon intelligence et mon cœur.
1. Que dit ce texte ? 2. Que me dit ce texte ? 3. Que vais-dire au Seigneur ? 4. Vivre dans la grâce du texte

******************

Psaume 111 (112)
4. Lumière des cœurs droits, il s’est levé dans les ténèbres, homme de justice, de tendresse et de pitié.
5. L’homme de bien a pitié, il partage ; il mène ses affaires avec droiture.
6. Cet homme jamais ne tombera ; toujours on fera mémoire du juste.
7. Il ne craint pas l’annonce d’un malheur : le cœur ferme, il s’appuie sur le Seigneur.
8. Son cœur est confiant, il ne craint pas.
9. À pleines mains, il donne au pauvre ;
à jamais se maintiendra sa justice, sa puissance grandira, et sa gloire !
***********
1. Que dit le texte ? Dans le psautier il y a une correspondance entre ce psaume et le psaume précédent. Le précédent ne parle que de Dieu et notre psaume ne parle que de l'homme, avec des caractéristiques de leur être et de leur action identiques : à jamais se maintiendra sa justice... et pour Dieu et pour l'homme les mots : de justice, de tendresse et de pitié. On pense au premier chapitre de la Genèse, où l’homme est créé image de Dieu.
 
Cet homme, dans le psaume, c'est le juste, celui qui "s'ajuste" avec ce qu'il est fondamentalement et que l'on pressent en voyant ce qu'il vit, finalement un ajustement à Dieu, même si Dieu n'est pas connu. Le psaume note cela sous les mots : l'homme de bien... pitié... partage... droiture... A pleines mains, il donne au pauvre... Ce juste est solide : car le cœur ferme, il s'appuie sur le Seigneur.
 
Lumière des cœurs droits. La mission du juste est d'être une lumière, une révélation de Dieu, essentiellement dans ses actes vers les autres, ses actes : justice, tendresse, pitié, partage, droiture.
 
Ce psaume faisait partie des cérémonies où Israël renouvelait son Alliance avec Dieu. Deux fois par an, le jour de Pâques et le jour de la fête des Tentes, Israël se réengageait à être fidèle à Dieu et à sa Loi. Une étape de l'Alliance où, par l’intermédiaire d'Israël, commence à se réaliser peu à peu l'Alliance de Dieu avec l’humanité en Noé, après le déluge. Une Ancienne Alliance qui va culminer avec une Nouvelle Alliance en Jésus Christ. Ancien Testament Nouveau Testament.
 
2. Que me dit le texte ? L'assimilation entre ce qu'est et ce qui manifeste Dieu des psaumes précédents nous conduit à Jésus, homme-Dieu. Il est le juste du psaume, dont toujours on fera mémoire. Cette mémoire, c'est le Faites ceci en mémoire de moi du rite eucharistique.
 
Le psaume commence ainsi : Heureux qui craint le Seigneur. Heureux, premier mot des béatitudes dans l'évangile de Mathieu (Mt 5). Chouraqui traduit Heureux par En marche, à cause de la racine hébraïque du mot. Cela permet de comprendre que les Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés, Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde, sont au bout d'un cheminement. Le bonheur ne sera donné par Dieu que sur le critère de notre attitude envers autrui.
 
Dans la grande scène dite du Jugement dernier en Mathieu 25,40 à l'étonnement du juste qui a vécu le à pleine main il donne au pauvre, qui a mené ses affaires avec droiture tout naturellement, comme il se doit selon lui, sans se poser de question  : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.”
 
Je me questionne. Comment mon attitude envers autrui témoigne-t-elle du Seigneur : en famille, dans mon quartier, dans ma profession, etc. Mes devoirs sociaux... Je peux méditer avec la première lecture et avec l'évangile de ce jour. Comment suis-je lumière dans tous ces devoirs sociaux ? L'évangile du jour : Vous êtes le sel de la terre... Vous êtes lumière du monde...
 
3. Que vais-je dire au Seigneur et vivre ?
Dieu qui bénis ceux qui aiment ta volonté, aide-nous à nous appuyer sur toi, sans rien craindre en ce monde. Apprends-nous la tendresse et la pitié, la droiture et la justice. Afin qu'au jour où nous serons jugés sur nos œuvres, nous puissions nous lever dans ta gloire, avec le Christ. (d'après une prière des premiers siècles)
Paul C.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article