Paroisse Colomiers

Psaume 79 (80) La vigne du Seigneur de l'univers, c'est la maison d'Israël

Lecture Priante du psaume du 27ème dimanche ordinaire année A
(Lectio Divina)
Esprit de Dieu, ouvre mon intelligence et mon cœur.
1. Que dit ce texte ? 2. Que me dit ce texte ? 3. Que vais-dire au Seigneur ? 4. Vivre dans la grâce du texte.

                                              ****************                                              

Psaume 79 (80)
09. La vigne que tu as prise à l'Égypte, tu la replantes en chassant des nations.
12. Elle étendait ses sarments jusqu'à la mer, et ses rejets, jusqu'au Fleuve.
13. Pourquoi as-tu percé sa clôture ? Tous les passants y grappillent en chemin ;
14. le sanglier des forêts la ravage et les bêtes des champs la broutent.
15. Dieu de l'univers, reviens ! Du haut des cieux, regarde et vois : visite cette vigne, protège-la,
16. celle qu'a plantée ta main puissante,
19. Jamais plus nous n'irons loin de toi : fais-nous vivre et invoquer ton nom !
20. Seigneur, Dieu de l'univers, fais-nous revenir ; que ton visage s'éclaire, et nous serons sauvés.

******************

Nous chantons ce psaume dans la lumière de la première lecture, avec de fortes affirmations : Je veux chanter pour mon ami le chant du bien-aimé à sa vigne. La vigne est l'une des plantes cultivées qui demandent le plus de soins. L'amour du vigneron pour son vignoble est une image de l'amour de Dieu pour son peuple. La vigne du Seigneur de l'univers, c'est la maison d'Israël. Ce peuple qu'il a sorti de l'esclavage de l’Égypte, pour lequel il a défriché une terre de liberté... Et qui l'a déçu. Pouvais-je faire pour ma vigne plus que je n'ai fait ?

 

Nous sommes probablement dans le contexte de la séparation entre le nord et le sud, après la royauté de Salomon. Les deux royaumes courent après leur perte. Cette si belle vigne est livrée au pillage. D'où cette supplication Dieu de l'univers reviens.... Et cet engagement: Jamais plus nous n'irons loin de toi.

 

Dieu de l'univers, reviens ! … Seigneur, Dieu de l'univers, fais-nous revenir ; que ton visage s'éclaire, et nous serons sauvés. C'est Jésus qui est la réponse de Dieu à ces prières. Le nom de ''Jésus'' signifie ''Dieu-sauve''. Jésus est véritablement le ''visage'' de Dieu, le visage souriant de Dieu sur nous, ce visage qui sauve : Je ne suis pas venu pour les bien-portants, mais pour les malades et les pécheurs. (Mt 9,12).

Je suis la vraie vigne et mon père est le vigneron (Jn 15,1s.). Jésus va reprendre la parabole de la vigne pour présenter sa mission. Il est vraiment le nouvel Israël. Cet Israël nouveau dont nous sommes membres, en Église : Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l’enlève ; tout sarment qui porte du fruit, il le purifie en le taillant, pour qu’il en porte davantage. Ma prière peut alors s'orienter vers ce ''sarment'' que je suis, sur la part que le Seigneur me confie dans son Église, même quand j'ai l'impression que cette part est très difficile, que le Seigneur désire, peut-être me ''purifier'', sur la situation actuelle de l’Église dans le monde... La crise du monde, la crise de l’Église... Rien n'est plus protégé ? Pourquoi as-tu percé sa clôture ?

 

Les théologiens utilisent parfois le terme de ''Christ Total'' pour caractériser le Christ de la Nouvelle Alliance, le Christ récapitulant en lui toute la souffrance, mais aussi toutes les joies, de notre monde. Le psalmiste quoique douloureux, n'est pas désespéré  : il prie. Jamais plus nous n'irons loin de toi : fais-nous vivre et invoquer ton nom !

Paul C.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article