Paroisse Colomiers

Psaume 102 (103) Le Seigneur est tendresse et pitié, lent à la colère et plein d'amour.

Lecture Priante du psaume du 24ème dimanche ordinaire année A
(Lectio Divina)
Esprit de Dieu, ouvre mon intelligence et mon cœur.
1. Que dit ce texte ? 2. Que me dit ce texte ? 3. Que vais-dire au Seigneur ? 4. Vivre dans la grâce du texte.

***************

Psaume 102 (103)
1. Bénis le Seigneur, ô mon âme, bénis son nom très saint, tout mon être !
2. Bénis le Seigneur, ô mon âme, n'oublie aucun de ses bienfaits !
3. Car il pardonne toutes tes offenses et te guérit de toute maladie ;
4. il réclame ta vie à la tombe et te couronne d'amour et de tendresse ;
8. Le Seigneur est tendresse et pitié, lent à la colère et plein d'amour ;
9 il n'est pas pour toujours en procès, ne maintient pas sans fin ses reproches ;
10. il n'agit pas envers nous selon nos fautes, ne nous rend pas selon nos offenses.
11 Comme le ciel domine la terre, fort est son amour pour qui le craint ;
12. aussi loin qu'est l'orient de l'occident, il met loin de nous nos péchés.

****************

Une ''accroche'' du psaume à la 1ère lecture de Ben Sira le Sage : Ne garde pas rancune envers le prochain, pense à l'Alliance du Très-Haut... L’Évangile est une invitation forte au pardon.

 

Remarquons le ''mon'' des versets 1 et 2, ô mon âme, et le ''nous'' le ''nos'' des versets 10 et 12. Comme si le priant voulait associer la communauté à sa prière. Tout acte individuel a une répercussion sur l'ensemble.

Remarquons, en intégrant le refrain liturgique dans le texte, les mots répétés amour, tendresse, pitié. C'est comme un portrait de Dieu. pas L'Ancien Testament n'est pas religion de la peur, par opposition au Nouveau Testament religion de l'amour ! Au v.11, Son amour pour qui le craint. La "crainte" biblique de Dieu est le respect affectueux d'un fils envers son Père. La phrase fondamentale du livre de l'Exode (Ex 34,6) : Le Seigneur est tendresse et pitié, lent à la colère et plein d’amour. Ce que Dieu a dit à Moïse au Sinaï pour se présenter. Une phrase souvent reprise dans la Bible. C'est comme la carte de visite de Dieu.

Quel est le "portrait" que je me fais de Dieu, consciemment et surtout inconsciemment, dans ma façon de penser, de vivre, de prier, d'agir ?

 

v.1 et v.2. Bénis le Seigneur.  Bénir = ''Dire du bien''. A Dieu, ''le féliciter, le louer, l'exalter''. Si je dis, ''Seigneur, bénis-moi, bénis quelqu'un'', je demande à Dieu de dire du bien, c'est à dire de faire du bien'', car quand Dieu dit il agit. Dans la vie courante,dire souvent intérieurement : Seigneur, bénis la foule où je me tiens, la caissière du super marché, le personnel de l’hôpital qui me soigne, un tel qui m'a fait du mal, etc.  Être attentif aux nombreuses paroles de bénédiction de l’Évangile. Tu es bénie, Marie, entre toutes les femmes, et béni le fruit de tes entrailles, dit Élisabeth à la Vierge Marie qui la visite (Luc 1,42). Bénissez ceux qui vous maudissent (Mt 5,44) Etc. Etc...

 

v.3-12. Je bénis le Seigneur, car il, est un Dieu tendre et porté au pardon. Tu es le Dieu des pardons, plein de pitié et de tendresse, lent à la colère et riche en bonté (Néhémie 9,17). Dans l'AT, le pardon, comme la création, est une action réservée à Dieu. Dieu a comme l'exclusivité du pardon. St Paul a des mots audacieux sur Jésus qui a été comme ''revêtu'' par Dieu de notre péché (2 Cor 5,21) Celui qui n'avait pas connu le péché, Il l'a fait péché pour nous.

La prière essentielle que Jésus nous a apprise : pardonnes-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.

 

L'évangile du jour, la question de Pierre : ''Lorsque mon frère commettra des fautes contre moi, combien de fois dois-je lui pardonner ?''. La réponse de Jésus : ''Je ne te dis pas jusqu'à 7 fois, mais jusqu'à 70 fois 7 fois''.

 

Quelques paroles du pape François sur le pardon, lors de la messe à Sainte-Marthe du 19 juin 2018. ''Priez pour les autres'', pour ''ceux qui nous donnent des difficultés''. Dans les familles, il est parfois difficile de pardonner aux époux après une dispute, ou de pardonner à la belle-mère, aussi: ce n'est pas facile, a complété le Souverain pontife. Plus que le pardon, c’est la prière à leur égard qui est nécessaire, priez pour eux, et aimez-les :''Seule la parole de Jésus peut expliquer cela, je ne peux pas aller plus loin'', a ajouté François

Paul C.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article