Paroisse Colomiers

Ps 50(51) Pitié ,Seigneur, car nous avons péché

Lecture Priante du psaume du 1er dimanche de Carême année A
(Lectio Divina)
Esprit de Dieu, ouvre mon intelligence et mon cœur.
1. Que dit ce texte ? 2. Que me dit ce texte ? 3. Que vais-dire au Seigneur ? 4. Vivre dans la grâce du texte.
****************
Psaume 50(51)
03. Pitié pour moi, mon Dieu, dans ton amour, selon ta grande miséricorde, efface mon péché.
04. Lave-moi tout entier de ma faute, purifie-moi de mon offense.
05. Oui, je connais mon péché, ma faute est toujours devant moi.
06. Contre toi, et toi seul, j'ai péché, ce qui est mal à tes yeux, je l'ai fait.
Ainsi, tu peux parler et montrer ta justice, être juge et montrer ta victoire.
12 Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu, renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
13 Ne me chasse pas loin de ta face, ne me reprends pas ton esprit saint.
14 Rends-moi la joie d'être sauvé ; que l'esprit généreux me soutienne.
17 Seigneur, ouvre mes lèvres, et ma bouche annoncera ta louange.

____________________________________________________________________________________________________

1. Le texte. Le découpage liturgique ne cite pas les versets 1 et 2, qui mettent le psaume sous le patronage de David (comme tous les psaumes qui en, réalité, furent la plupart composés durant ou après l'exil à Babylone). Dans la bible de Jérusalem je lis : 1. Du maître de chant, Psaume. 2. Quand Nathan le prophète vint à lui parce. qu'il était allé vers Bethsabée. Le psalmiste fait mémoire du crime de David qui a envoyé à la mort un officier de son armée, Urie, pour prendre sa femme comme épouse. (2 Samuel 12,1s.) David fera pénitence. En mémoire de David, le priant implore la pitié de Dieu : dans ton amour selon ta grande miséricorde efface mon péché. "Efface", comme si mon péché était gravé sur une tablette avec un stylet de fer. Cette sorte de "livre" est souvent cité dans l'AncienTestament. où seraient inscrits mérites et fautes. Fable, imagerie ! Imagerie le texte de la première lecture, l’entrée du péché dans le monde dans le récit de la création dans un jardin, imagerie pour traduire une vérité : le péché est là, tapi au sein de la liberté de l'homme.
 
La grande miséricorde de Dieu qui va agir pour enlever le péché de la "tablette" de sa mémoire. Lave-moi...purifie-fie moi. Des verbes synonymes d'effacement du péché du priant. Le verset 6 exprime la conscience qu'il a que son péché fait du mal à Dieu : contre toi et toi seul, j'ai péché. Miséricorde, car Dieu va montrer sa justice... montrer sa victoire sur le péché du priant, dont il a pris pleine conscience. Dans l'ensemble du psaume il y a vingt verbes à l'impératif s'adressant à Dieu, chacun de ces verbes indique comment Dieu va agir (en ne citant que les verbes de notre liturgie) pour créer un cœur pur, pour raffermir au fond de moi mon esprit.
 
Le verset 17 ouvre l'horizon au delà du péché acte ou situation individuelle : ma bouche annoncera ta louange. "Annoncer"... Le verset 20 : Accorde à Sion le bonheur, relève les murs de Jérusalem, montre que le priant a conscience que son péché et le pardon de son péché se répercutent en bien sur "Jérusalem"dont il est privé dans l'exil.
 
2. Moi. Avec Jésus, avec Marie, avec d'autres qui ont prié ce psaume, je peux reprendre l'analyse ci-dessus, et me demander ce qui va me concerner en ce temps de carême commençant. Je peux méditer sur la merveille du pardon de Dieu. Jésus qui invente la parabole du "Père de l'enfant prodigue"...  Le pardon à Marie-Madeleine... Mon péché qui se répercute sur "Jérusalem", c'est-à-dire sur l’Église, le péché en lui même, et aussi en son pardon.
 
3. Ma prière.
Relire le psaume, me pénétrer de ses paroles, les faire miennes. On dit que c'est un "psaume de pénitence", avec le risque qu'il soit devenu banal.
 
Je peux m'appuyer, encore une fois, dans cette chronique, sur la traduction interprétation méditation de Paul Claudel.
1-3. Aie pitié de moi, Dieu, dans la grandeur de Ta miséricorde ! Et dans la ressource infinie de Tes compassions efface mon iniquité !
4. Débarrasse-moi jusqu'au fond de cette offense que je suis à la justice ! nettoie-moi de mon péché !
5. Je n'ai que trop fait connaissance avec mon malheur, et ce péché sans cesse contre moi à n'en plus finir !
6. C'est Toi seul qui comptes, en présence de qui j'ai fait le mal : afin que Tu sois justifié dans Tes paroles et que de toute discussion Tu émerges triomphant !
12. Crée un cœur pur en moi, Dieu ! Innove au fond de mes entrailles un esprit droit !
13. Ne me rejette pas de Ta face, dis que Ton saint esprit Tu ne me l'a pas enlevé !
14. Rends-moi la douceur de Ta présence salvatrice, confirme-moi avec l'esprit principal !
17. Seigneur, Tu ouvriras mes lèvres et ma bouche annoncera Ton los ! ("Los," Louange, honneur, réputation) Paul Claudel, 1943.
Paul C.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article