Paroisse Colomiers

Rencontre en quartier d’En Jacca (Colomiers) du 27/01/20

Ce lundi 27 janvier, pour la rencontre de notre quartier d’En Jacca, nous étions six personnes et comme le 2 février c’est la présentation du Seigneur au temple, nous avions choisi de faire un partage d’évangile sur celui proposé par la liturgie, à savoir Lc 2, 22-40. Jusqu’à présent nous commencions nos réunions par une prière mais cette fois, sans m’expliquer pourquoi, j’ai demandé que chacun raconte ce qu’il s’était passé dans leur vie depuis notre dernière rencontre, en décembre. Cela pouvant nourrir notre prière d’introduction. Marcienne était heureuse car au mois d’août, le jour de l’Assomption, elle marie une de ces petites-filles. Jusqu’à là, rien de bien extraordinaire! Si ce n’est que ce mariage se fera à l’église. En fait, des trois petites-filles, c’est la seule qui a la foi et qui va l’église. Christophe nous annoncé qu’il allait se marié se marié, lui aussi, au mois d’août, le 8, et que sa copine se préparait pour sa confirmation. Janie, nous racontait que son papa qui va sur ses 103 ans et qui habitait à Arcachon était destiné à aller dans une EHPAD mais vu son âge il était impossible pour les trois enfants de la fratrie qu’il y aille. Il leur fallait trouver une solution alternative et c’est une fille de Janie qui la leur a donnée en proposant d’héberger son grand-père chez elle, non loin de Toulouse. Infirmière de profession, elle connaît bien les personnes âgées. Janie est donc allée chercher son père et la petite-fille lui a emménagé une chambre exactement à l’identique de celle qu’il avait jusqu’à présent. Alain, toujours dans ces occupations associatives et au conseil citoyens est toujours souriant mais nous a confirmé d’En Jacca se mourait de plus en plus. Et moi, j’ai parlé de mes engagements paroissiaux et extra-paroissiaux et des bonnes fêtes que j’avais passées heureux d’avoir une mère qui, à 70 ans passés, danse gaiement à 2h 30 du matin pour le jour de l’an.

Après ce tour de table réjouissant, nous avons rendu grâce à Dieu pour ses bienfaits et lui avons demandé qu’il nous aide à pénétrer dans les mystères de son évangile pour notre partage avec l’intercession de la Vierge Marie en disant un « je vous salue Marie ».

Nous avons lu le texte et j’avais apporté deux commentaires de cet évangile sur internet qui nous ont permis d’éclairer certains points. Nous avons parlé de l’ancien testament, des juifs victimes de l’antisémitisme, du refus des juifs de reconnaître Jésus comme le Messie, de notre aptitude à accueillir Jésus à Noël mais d’en être indifférent ou loin bien trop souvent et pour finir, en se référant à Anne, de toutes les personnes qui vouent leur vie à l’église, à aider les prêtres et à prier.

Nous avons terminé notre réunion avec une prière de bénédiction sans oublier quelques friandises et rafraichissements.

Jean-Luc D

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article