Paroisse Colomiers

Rm 10, 8-13 Le Salut pour tous, Juifs et non-juifs

Lecture Priante de la 2ème lecture du 1er dimanche du Carême année C

Lectio Divina

Esprit de Dieu, ouvre mon intelligence et mon cœur :

comprendre ce texte, ce qu'il me dit, le prier, vivre dans sa grâce.

Lettre de Saint Paul aux Romains (10,8-13)
Frères, que dit l’Écriture ? Tout près de toi est la Parole, elle est dans ta bouche et dans ton cœur (Deutéronome 30,14). Cette Parole, c’est le message de la foi que nous proclamons. En effet, si de ta bouche, tu affirmes que Jésus est Seigneur, si, dans ton cœur, tu crois que Dieu l’a ressuscité d’entre les morts, alors tu seras sauvé.

Car c’est avec le cœur que l’on croit pour devenir juste, c’est avec la bouche que l’on affirme sa foi pour parvenir au salut. En effet, l’Écriture dit : Quiconque met en lui sa foi ne connaîtra pas la honte (Isaïe 28,16). Ainsi, entre les Juifs et les païens, il n’y a pas de différence : tous ont le même Seigneur, généreux envers tous ceux qui l’invoquent. En effet, quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé (Joël 3,5).

 

Paul, dans cette partie de sa lettre aux chrétiens de Rome, réfléchit sur le salut en Jésus Christ du peuple juif. Il vient d'écrire dans quelques versets avant la lecture d'aujourd'hui : L’aboutissement de la Loi (de la Torah, c'est-à-dire de la Première Alliance, de l'Ancien Testament), c’est le Christ, afin que soit donnée la justice à toute personne qui croit. Il avait aussi exprimé une grande tristesse, une douleur incessante, vu la non-reconnaissance de Jésus-Messie par la majorité de ses frères juifs, qu'il aime passionnément.

 

Mais en même temps, il va exprimer sa certitude totale de la fidélité de Dieu à cette Première Alliance, qui, selon lui, sera toujours actuelle. Une Parole continue cette Première Alliance, un message de la foi, une Parole dans ta bouche et dans ton cœur (Paul le dit deux fois), autrement dit dans la totalité de ta vie de foi, dans ton intériorité et dans tout ce qui émane de toi. Cette Parole : Jésus est Seigneur... Dieu l'a ressuscité d'entre les morts... Tu seras sauvé. Comme dimanche dernier aux Corinthiens, c'est une amorce de notre Credo, c'est la base de notre foi.

 

Cette foi de cœur et de bouche est une base pour devenir juste, vers l'ajustement à Dieu, à moi-même et aux autres. Paul en appelle à une parole d'Isaïe, c'est un chemin qui ne mène pas à la honte, dans une impasse. Et Paul affirme, brièvement mais fortement : dans ce chemin entre les Juifs et les païens, il n’y a pas de différence... le même Seigneur. Bien sûr, Paul pense aux juifs devenus chrétiens et cohabitant avec des anciens païens, à Rome. Mais il voit plus large, il porte dans son cœur tous ses frères d'origine. Cette demande, dans un acte de foi, d'invoquer le nom du Seigneur pour être sauvé. "Invoquer", dire en parole et en acte... Le "nom du Seigneur", le nom dans la bible, c'est toute la personne. Dans la suite de sa lettre, Paul poursuivra sa réflexion sur le salut certain d'Israël, que Dieu n'a pas rejeté.

 

Je vais peut-être orienter ma prière vers le monde religieux juif, mes "frères ainés dans la foi" (Jean-Paul II), "racines" qui portent les chrétiens, dit Paul (11,18). Je vais connaitre, lire et prier plus attentivement et respectueusement l'Ancien Testament. Ainsi l'extrait du Deutéronome de la messe de ce jour, premier dimanche de Carême ; le peuple offre à son Seigneur les prémices de ses récoltes, les premiers produits ; je peux voir spirituellement dans ces prémices juives les germes de ma foi chrétienne. Dans l'Evangile, je contemple Jésus au désert, en combat intérieur sur le choix des moyens de sa mission de faire avancer son peuple vers l'accomplissement, vers la maturation, vers la plénitude de l'Alliance, de tout son cheminement de foi. Un premier pas dans la route du Carême, vers le sommet de la Pâque du juif Jésus : la coupe de mon sang, le sang de l'Alliance Nouvelle et éternelle, dit le célébrant lors de la consécration eucharistique.

 Paul C.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article