Rm 13, 11-14 Eveillez-vous

Publié le par Paul C.

Eveillez-vous !
Lecture Priante de la 2ème lecture du 1er dim.de l'Avent (année A)
Lectio Divina
Esprit de Dieu, ouvre mon intelligence et mon cœur :
comprendre ce texte, ce qu'il me dit, le prier, vivre dans sa grâce
_____________________________________________________
Lettre de Saint Paul apôtre aux Romains (13,11-14)
Frères, vous le savez : c’est le moment, l’heure est déjà venue de sortir de votre sommeil. Car le salut est plus près de nous maintenant qu’à l’époque où nous sommes devenus croyants. La nuit est bientôt finie, le jour est tout proche. Rejetons les œuvres des ténèbres, revêtons-nous des armes de la lumière. Conduisons-nous honnêtement, comme on le fait en plein jour, sans orgies ni beuveries, sans luxure ni débauches, sans rivalité ni jalousie, mais revêtez-vous du Seigneur Jésus Christ.
_____________________________________________________

La liturgie nous propose cet extrait de la lettre de Paul aux chrétiens de Rome pour l'entrée en Avent année A. Dans la dernière partie de cette épitre, Paul donne des consignes de comportement chrétien résumées toutes dans une invitation à l'amour envers les autres. La phrase qui précède immédiatement notre texte est la suivante : le plein accomplissement de la Loi, c’est l’amour. Et Paul va expliciter cela avec des mots-images : moment, heure, sommeil, nuit, jour, armes, lumière, vêtement.

- Et ceci sachant (mot à mot texte grec) le moment, l'heure... Cela me renvoie au "Jour du Seigneur" que la fin de l'année liturgique nous a fait méditer, le Jour de la fin des temps, mais un Jour déjà commencé dans nos vies. Car l'heure est là de sortir de votre sommeil, de se réveiller pour commencer le jour, d'être debout. Une série d'oppositions : sommeil-réveil, nuit-jour, ténèbres-lumière. C'est une évocation de Pâques, de la résurrection du Christ, de notre baptême. En Jésus Christ, nous sommes passés par un réveil, de la nuit au jour, de la mort à la vie. Une nouvelle année liturgique, c'est un parcours de réveil dans tout le mystère du Christ. Chaque année le salut est plus près de nous. "Jésus" veut dire en hébreu "Dieu sauve" ou "Dieu libère".

- Donc, avoir un comportement de plein jour. Sommeil, somnolence spirituelle et d'action, une vie chrétienne amorphe. Paul donne des exemples de vie en sommeil, dans la nuit, des conduites mauvaises, probablement en fonction de la communauté de Rome, ou du passé de certains avant leur conversion, ou de la ville de Rome (cela vaut pour tous les temps et aujourd'hui). La conduite évangélique de ma vie ? Vous êtes des fils de la lumière, des fils du jour. Nous ne sommes pas de la nuit, des ténèbres. Alors ne nous endormons pas, écrit Paul ailleurs (1 Thessaloniciens 5,5). Il parle d'armes de la lumière : cela sous-entend qu'il va y avoir un combat pour demeurer en éveil.

- Revêtez-vous du Seigneur Jésus Christ. Habillez-vous du Christ, au sortir de votre sommeil. L'image de l'habit est chère aux premiers chrétiens, car on ne baptisait que des adultes : ils enlevaient leurs vêtements de tous les jours, descendaient dans l'eau, y étaient plongés ("baptiser" veut dire "plonger") et en ressortaient pour recevoir un vêtement nouveau, de fête. Vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu le Christ, écrit Paul aux Galates (3,27).

- Ma prière. Bien entendre les autres lectures. La première : Venez ! Montons à la montagne du Seigneur... Marchons à la lumière du Seigneur. Le psaume : Nous irons à la montagne du Seigneur. L'Evangile : Tenez-vous donc prêts... c'est à l'heure où vous n'y pensez-pas que le Fils de l'homme viendra.

- Et des questions. Dans quelle sorte de sommeil suis-je ? Quel genre de réveil vais-je choisir ? J'ai peut-être un point particulier en sommeil en moi à réveiller ? Une résolution à prendre pour ce temps de l'Avent ("avent" veut dire "venue, avènement") : c'est le moment, l'heure, où vient le Sauveur. Un petit geste : à mon réveil, le matin, m'envelopper d'un signe de croix bien fait pour signifier que je veux m'habiller du Christ, revêtir ma journée du Christ.

Paul C.

JF Kieffer, Mille images d'évangile, page 25

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article