Rm 8, 18-23 La création tout entière participe au salut

Publié le par Paul C.

Lecture Priante de la 2ème lecture du 15ème dimanche ordinaire année A

(Lectio Divina)

Notre Dieu, Père de la lumière, tu as envoyé dans le monde ton Fils, ta Parole faite chair, pour te manifester à nous, les hommes. Envoie maintenant ton Saint Esprit sur moi, afin que je puisse entendre ta Parole dans ce passage de l'Écriture et rencontrer Jésus-Christ dans cette Parole qui vient de toi.

Lettre de saint Paul aux chrétiens de Rome (8,18-23)
J'estime qu'il n'y a pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la gloire que Dieu va bientôt révéler en nous.
 
En effet, la création aspire de toutes ses forces à voir cette révélation des fils de Dieu.
Car la création a été livrée au pouvoir du néant, non parce qu'elle l'a voulu, mais à cause de celui qui l'a livrée à ce pouvoir.
Pourtant, elle a gardé l'espérance d'être, elle aussi, libérée de l'esclavage, de la dégradation inévitable, pour connaître la liberté, la gloire des enfants de Dieu. Nous le savons bien, la création tout entière crie sa souffrance, elle passe par les douleurs d'un enfantement qui dure encore.
 
Et elle n'est pas seule. Nous aussi, nous crions en nous-mêmes notre souffrance ; nous avons commencé par recevoir le Saint-Esprit, mais nous attendons notre adoption et la délivrance de notre corps.

1 Le texte, que dit-il ? Je regarde attentivement comment ce texte est composé. Car, à une première lecture, il peut sembler difficile, voire confus !

 

- Souffrances actuellement et gloire bientôt. Le passage d'une dure situation à une autre nommée "gloire" : Dieu va nous faire entrer dans la "gloire". La gloire, au sens biblique (d'après la racine hébraïque qui évoque un poids), n'est pas déterminée par la réputation ou par la renommée ; c'est la densité intérieure d'une personne, le poids de sa présence et de ses actions. La gloire, c'est bien évidemment tout d'abord Dieu, Dieu dans tout son poids, dans toute sa consistance divine, dans tout son être.

- La création attend cette gloire-là, elle a sa part dans le Salut. Pour le moment, elle est dans un esclavage de souffrance, de dégradation, d'atteintes diverses. Elle est marquée par le péché de l'homme. "Celui qui l'a livrée à ce pouvoir", c'est Adam, c'est-à-dire l'homme en général, tout humain qui abime la création au lieu de la conserver et de la développer. La "création", c'est tout l'univers, le cosmos, la nature, tout notre environnement. On peut penser aux deux récits imagés des origines du monde au début du livre de la Genèse.

Cet univers, confié à l'homme par Dieu, sera libéré et entrera dans la gloire de Dieu. Sa situation actuelle est comme un "gémissement", une douleur d'accouchement, d'enfantement, de naissance, donc d'espérance de vie.

- Nous aussi. Dans l'Esprit Saint, nous "gémissons" d'enfantement de Dieu en nous et dans le monde, d'enfantement de fils adoptés par le Père en Jésus. "Nous possédons les prémices de l'Esprit" disent les traductions plus littérales. Les "prémices", le début d'une récolte ou d'une famille, le germe de tout ce qui va suivre.

- Création et nous, ensemble, liés mystérieusement, comme dans un accouchement commun dans la paternité de Dieu, en Jésus-Christ, par l'Esprit…

 

2 A moi, qu'est-ce que dit le texte ? Beaucoup de réflexions possibles. Mais, soyons modestes, nous sommes dans une lecture de prière.

- Un message "écologique" pour moi ? Mon attitude face à l'univers concret dans lequel je me trouve ? Mon action ? Mes manquements ? J'abime la création ou je l'oriente vers l'humain ? J'en suis le gardien ou l'exploiteur ? Comment est-ce que je me sers de ce monde animal et matériel ?

- L'enseignement social de l'Eglise ? En ai-je une idée ? L'être humain dans le monde ? Sa dignité ? Son rôle ? Etc.

 

3 Prier. Que vais dire au Seigneur ? Je me laisse porter par ce qui surgit en moi…

- Le psaume du jour (Ps. 64) est une magnifique prière au Dieu créateur.

- La première lecture (Isaïe 55,10-11) et l'Evangile (Mathieu 13,1-23) peuvent me faire méditer sur la fécondité de la Parole de Dieu, à partir d'images sur la nature, la création.

Rm 8, 18-23 La création tout entière participe au salut

Publié dans Epitre de Paul, Bible-AT-NT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

monique 12/07/2014 22:24

Merci Paul

Laure B 12/07/2014 20:59

Bonsoir Paul,
Merci beaucoup pour votre aide. Si votre texte est publié un peu plus tôt, par exemple mercredi ou jeudi, ce sera très bien. Car les lecteurs ont le temps pour préparer leur dimanche. Enfin, merci votre paroisse pour cette bonne idée.