Paroisse Colomiers

Qu’êtes-vous allés voir à Taizé ?

‘’Jésus se mit à parler de Jean (Baptiste) aux foules : « Qu’êtes-vous allés regarder au désert ? Un roseau agité par le vent ?... Un prophète ? Oui je vous le déclare, et plus qu’un prophète… »’’ (Mt 11,7…9)  

Alors les lycéens, qu’êtes-vous allés voir à Taizé ? Un rassemblement festif de jeunes où la liberté est de règle ? Un groupe d’hommes qui chante bien dans un lieu dépaysant ? Un feu qui réchauffe au cœur de l’hiver ? Oui, le rassemblement vaut le déplacement. Vous étiez 150 de Toulouse dont 5 scouts de Colomiers qui rejoigniez des centaines d’autres lycéens d’Occitanie, de Seine-Saint-Denis ou encore de New-York ! Quant au dépaysement, dans ces belles collines de Bourgogne et surtout à travers le mode de vie sobre, sans confort, mais convivial de Taizé, il était bien là. Mais cette communauté d’une centaine d’hommes consacrés à Dieu, qui a commencé lors de la dernière guerre pour être un signe de paix, oui elle est bien prophétique. Par l’œcuménisme qui y règne et qu’elle propose : les frères sont d’origine protestante ou catholique, puisant aussi dans l’orthodoxie, et venant de tous les continents. Prophétique aussi par l’ouverture sur le monde et la construction de la paix qui y est faite à partir de tous les pays représentés : par exemple, la réunification Est-Ouest de l’Europe passe aussi par Taizé depuis plus de 25 ans. Prophétique par la confiance faite aux jeunes. "Je t’aime depuis toujours, c’est pourquoi je te reste profondément attaché" (Jr 31,3) : cela est rappelé à tous les jeunes qui intériorisent ces messages d’amour et de confiance lors des temps de prière où les fameux refrains de Taizé dans toutes les langues apportent une joie intérieure. Prophétique par le mode de vie sans confort faisant relativiser les excès de la consommation qui font du mal à notre planète. Oui, on peut vivre autrement, se contenter de peu et ainsi mieux vivre notre rapport aux autres. Prophétique enfin parce que cette communauté désigne le Christ qui se donne à nous par la prière, les partages bibliques, la communion, le sacrement de réconciliation, la croix. Des effets de foule et des excès d’affectivité sont à craindre et les animateurs adultes, merci à eux, ont un rôle important pour que l’objectif de la rencontre avec le Christ et de l’approfondissement ou la recherche de sa foi dans la joie soit bien atteint et ne soit pas dévié. Pour que les jeunes ne passent pas non plus à côté du silence habité.

Au retour, c’est à nous d’être prophètes par notre façon de vivre sobrement, de prier dans la joie, de nous engager pour plus de justice et d’unité. Merci aux plus jeunes de tenir ce rôle et aux moins jeunes de leur faire confiance.

Ubi caritas et amor, Deus ibi est. Où sont amour et charité, Dieu est présent.

                                                 J-Christophe Cabanis - Edito de l'Espace 85, mars 2018

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article