Paroisse Colomiers

Un temps de rupture et de recommencement

Le Seigneur parla à Moïse sur le mont Sinaï et dit :
« Parle aux fils d’Israël. Tu leur diras : Lorsque vous entrerez dans le pays que je vous donne, la terre observera un repos sabbatique pour le Seigneur.
Vous ferez de la cinquantième année une année sainte, et vous proclamerez la libération pour tous les habitants du pays.
Ce sera pour vous le jubilé.
Lévitique 25, 1-10

ECOUTER

C’est avec ces mots que le livre du Lévitique de la Bible introduit le Jubilé : un temps de rupture et recommencement, un temps où la terre sera mise au repos, les esclaves seront libérés et les dettes seront pardonnées.

Le Jubilé c’est le thème retenu pour la prochaine Saison de la Création : ce temps qui va chaque année du 1er septembre au 4 octobre,  où les chrétiens sont invités à célébrer la Création.

Depuis la publication de l’encyclique Laudato Si’, ce temps est devenu un moment clé pour sensibiliser nos communautés à la conversion écologique.

Le Jubilé retenu cette année comme thème de la Saison de la Création fait en plus écho à l’expérience de confinement vécu dans le cadre du Covid 19.

L’écho entre le Jubilé biblique, le confinement et la conversion écologique se fait sentir plus particulièrement autour de trois ruptures.

Premièrement une rupture temporelle :

  • Pendant le Jubilé le temps s’arrête et notamment le temps pour travailler la terre : ce sera « un sabbat solennel pour la terre » : pas de culture, pas de moisson, pas de vendange.
  • Le confinement a également arrêté le temps : l’économie s’est mise au ralenti et nos occupations habituelles se sont interrompues.
  • Or Laudato Si’ nous invite à apprendre la décélération, à arrêter la course infernale de faire et produire toujours plus, à prendre le temps de l’intériorité et de la contemplation.

Ensuite une rupture au niveau de l’espace :

  • Pendant le Jubilé chacun doit revenir à sa propriété et retourner à son clan, toute terre ou maison vendue pourra être rachetée.
  • Le confinement a aussi été un temps de retour chez soi : l’espace s’est rétréci et de ce fait il est devenu un véritable lieu d’habitation
  • Laudato Si’ nous invite à « habiter la maison commune », à ne pas nous situer dans la nature comme des propriétaires utilitaires mais comme des créatures qui habitent un espace commun.

Enfin une rupture relationnelle :

  • Le Jubilé est le moment pour libérer les esclaves et pardonner les dettes : un temp s pour transformer la dépendance en interdépendance
  • Le confinement a bousculé nos relations et a donné de la valeur aux personnes souvent dévalorisées : les infirmiers, les éboueurs, les caissières….
  • Laudato Si’ nous invite à penser le progrès en termes de qualité relationnelle plutôt que d’accumulation des biens.

Voici donc trois ruptures vécues qui deviennent à la lumière de Laudato Si’ des promesses d’un monde nouveau, un monde où le commun devient communion.

https://toutestlie.catholique.fr/constater/un-temps-de-rupture-et-de-recommencement/

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article