Paroisse Colomiers

Comment ai je vécu mon confinement ? - Gisèle

Je suis rentrée d'Italie début mars. Le confinement m'a obligée de rester sur place. Au début, je pensais que ce confinement serait très court. Aujourd'hui, je ne connais pas la date de mon retour en Italie. 
Étant seule ici, mes enfants et mes petits enfants me manquaient énormément. Mais, grâce aux technologies modernes et aux réseaux sociaux, je suis devenue un soutien scolaire, une surveillance, une présence pour mes petits enfants en absence de leurs parents. Donc, j'ai eu un emploi du temps bien chargé : de 4h à 5h/jour pour la correction des devoirs et des leçons... En les voyant tous les jours, je ne pensais plus à l'éloignement. 
Merci à ces moyens modernes. Mais, comme toutes technologies bien avancées possèdent toujours un côté très négatif : perte de liberté, espionnage...
Pourquoi j'en parle ? Par ex : parfois quand je reste 2 ou 3  jours sans les voir ou les entendre, j'ai un premier réflexe de leur demander un compte rendu de leurs absences, je dois me mordre la langue pour ne pas poser des questions et pour les  laisser libre de me raconter ou pas ce qu'ils ont fait durant ces jours là.
Vous savez bien que nous sommes des enfants de Dieu. Que Dieu nous aide à devenir des hommes libres, maîtres de ces instruments !
Gisèle

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article