Paroisse Colomiers

Venez, marchons à la suite de Jésus, Lumière de Vie.

Les Berges du Bassac de Colomiers ; automne ; la feuille distribuée à la messe du 4e dimanche du temps de l'Avent.
Les Berges du Bassac de Colomiers ; automne ; la feuille distribuée à la messe du 4e dimanche du temps de l'Avent.

Les Berges du Bassac de Colomiers ; automne ; la feuille distribuée à la messe du 4e dimanche du temps de l'Avent.

Trois extraits de la Parole du 4ème dimanche de l’Avent, accompagnés d’un commentaire, nous aideront à prier ensemble jusqu’à la veillée de Noël où Dieu vient réaliser sa Promesse.

« Vous les fidèles qui êtes, par appel de Dieu, le peuple saint, que la grâce et la paix soient avec vous tous, de la part de Dieu notre Père et de Jésus Christ le Seigneur.» (Rm 1,7)

Paul termine par un souhait très habituel chez lui ; c'est le souhait le plus beau que l'on puisse faire à quelqu'un : « Que la grâce … ». Comme toujours on sait que ces souhaits au subjonctif (que la grâce et la paix soient avec vous) ne supposent pas que Dieu pourrait ne pas nous donner sa grâce et sa paix ; grâce et paix nous sont toujours offertes par Dieu, mais nous restons libres de ne pas les accueillir : ce subjonctif dit notre liberté. (M.N. THABUT)

Dieu vient : sommes-nous prêts pour l’accueillir ?

« … Elle mettra au monde un fils, auquel tu donneras le nom de Jésus (c'est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. […] Voici que la Vierge concevra et elle mettra au monde un fils, auquel on donnera le nom d'Emmanuel, qui se traduit : « Dieu-avec-nous ».» (Mt 1,21 ; 23)

Finalement, il s'appelle comment ? Jésus ? Ou Emmanuel ? Matthieu nous donne la réponse à la fin de son évangile. Cet enfant s'est appelé Jésus, nous le savons bien, (et cela veut dire « le Seigneur sauve son peuple de ses péchés ») mais quand il quittera les siens il leur dira «Je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin des temps», ce qui est la traduction d'Emmanuel. Etre sauvé de ses péchés, c'est tout simplement savoir que Dieu est avec nous, ne plus jamais douter qu'il est avec nous et « vivre en sa présence » comme le disait le prophète Michée. C'est ce qu'a fait Joseph justement. (M.N. THABUT)

« Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l'ange du Seigneur lui avait prescrit : il prit chez lui son épouse. » (Mt 1, 24)

Nous-mêmes, lorsque nous sommes perdus dans l’obscurité, ce n'est pas toujours un ange qui vient nous éclairer et nous indiquer le chemin à suivre. Devant un signe qui nous est envoyé, le doute résiste. Il est parfois tenace. Le premier pas consiste à reconnaître le signe comme tel, un signe que Dieu donne.

Souvent, dans la vie et selon notre foi, un événement peut être reconnu, ou pas, comme l'intervention de Dieu. De là peut naître un acte de foi, un pas vers la lumière. (Pax Christi)

Que notre cœur accueille la Parole comme Joseph et Marie l’on reçue :

en toute confiance, en toute disponibilité.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article