Messe du premier jour de l'An - Bonne année à tous !

Au début de l’année, nous sommes habitués à nous souhaiter les vœux. Ecoutons ce que dit le livre des Nombres (1er lecture -Nb 6,22-27) : « Que le Seigneur te bénisse et te garde ! Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage ! ». Quel honneur, quel bonheur pour ceux dont le visage reflète ainsi la lumière du Christ ! St Paul dans la 2e lecture aux Galates (Ga 4, 4-7) nous fait comprendre que si nous laissons agir l’Esprit du Christ en nous, nous ne sommes plus des esclaves,  mais nous devenons  des enfants héritiers, des enfants de Dieu.
 
Cela est très heureux notamment pour ceux qui ont vu la naissance de Jésus, l’Enfant-Dieu ! C’étaient les bergers, les  pauvres de cette époque qui ont vu l’Enfant de la Crèche. Marie, la mère de l’Enfant-Jésus,  selon St Luc (2, 16-21), elle aussi, a  observé ce qui se passe autour de l’Enfant et elle a médité ces événements dans son cœur,  tout au long de sa vie terrestre, en accompagnant ce Fils,  Sauveur du monde. Revenons aux bergers : ils sont allés raconter aux gens ce qu’ils ont vu à la Crèche.
 
Le père Charles de Llobet nous propose,  au début de cette année jubilaire de la Miséricorde,  un programme de vie en quelques attitudes : laissons-nous toucher par la Miséricorde du Père, par la beauté de la vie, par la bonté des autres, apprenons à méditer les événements de notre quotidien, comme a fait  la Vierge Marie, afin de pouvoir chanter, louer Dieu comme ont pu le faire les bergers. La Bonne nouvelle est pour tous, elle est pour nous, recevons-la !
 
Après  la communion, nous avons écouté la prière pour la Paix du Pape François : "Seigneur, Dieu d’Abraham et des Prophètes, Dieu Amour qui nous a créés et nous appelle à vivre en frères, donne-nous la force d’être chaque jour des artisans de paix ; donne-nous la capacité de regarder avec bienveillance tous les frères que nous rencontrons sur notre chemin. Rends-nous disponibles à écouter le cri de nos concitoyens qui nous demandent de transformer nos armes en instruments de paix, nos peurs en confiance et nos tensions en pardon. Maintiens allumée en nous la flamme de l’espérance pour accomplir avec une patiente persévérance des choix de dialogue et de réconciliation, afin que vainque finalement la paix. Et que du cœur de chaque homme soient bannis ces mots : division, haine, guerre ! Seigneur, désarme la langue et les mains, renouvelle les cœurs et les esprits, pour que la parole qui nous fait nous rencontrer soit toujours « frère », et que le style de notre vie devienne : shalom, paix, salam ! Amen."
 
C’était une belle messe du premier jour de l’An, le jour pour la Paix où l’assemblée a pris du temps pour se donner la Paix du Christ.
 
A la fin, l’assemblée a reçu la bénédiction solennelle de Nouvelle Année.
 
Bonne année 2016 à tous !
Paroisse de Colomiers
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article