Colomiers

Vol au-dessus de l'Eglise Sainte Radegonde de Colomiers
Intention de prière de messe

 

 

Lourdes - Grotte en direct

 

Publié par P. Jean-Christophe Cabanis

Cet évangile n’est pas facile, on dit que c’est l’évangile de la fin des temps : les nations seront affolées, il y aura des évènements dans le ciel et sur la terre qui feront peur, de grands vacarmes. Ces évènements peuvent nous faire penser à des situations qui sont vécues aujourd’hui, des catastrophes, des situations de souffrance comme peuvent en vivre les migrants ou ceux qui vivent des conflits ou des inondations.

Pourtant, Jésus ne veut pas nous faire peur, il veut que nous soyons lucides sur ce qui se passe, mais il nous annonce surtout sa venue. Il vient parmi nous au milieu de nos difficultés et de nos épreuves. C’est cela le sens de l’Avent : C’est nous préparer à accueillir Celui qui est le Sauveur. Notre monde est malade mais il est sauvé. Il est sauvé par Jésus qui est venu apporter de l’amour et du réconfort là où il y a de la tristesse, de la solitude ou de la violence.

Alors Jésus nous donne des conseils. Il nous dit de relever la tête parce que si on ne regarde que nos pieds, on n’avance pas. Il nous dit de faire attention, de ne pas partir dans de mauvaises directions qui alourdissent notre cœur, qui sont égoïstes, comme s’enivrer, et ne nous aident pas à grandir. Jésus nous dit de rester éveillés, c'est-à-dire de garder nos yeux grands ouverts pour veiller sur ceux qui nous entourent. Et aussi pour percevoir les signes qui nous sont donnés par le Seigneur. Jésus nous donne des signes de son amour, de sa présence par des bonnes paroles que nous pouvons entendre autour de nous, par des joies que nous éprouvons. Nous ne sommes pas seuls, Jésus est avec nous mais il est discret, il se laisse chercher. Jésus nous recommande de prier. On peut prier seul dans sa chambre pour dire merci, pour confier à Jésus ce qui nous préoccupe, pour lui demander pardon ou lui demander de nous aider. On peut prier seul ou en famille. Ou en Eglise, en groupe de caté ou lors des messes, tous ensemble.

Merci à l'auteur de cette photo

Jésus nous demande de nous tenir debout devant le Fils de l’homme. Le Fils de l’homme, c’est Jésus lui-même, parce qu’il a pris notre condition humaine, en naissant dans une crèche à Bethléem. En grandissant avec ses parents Marie et Joseph. En aimant et en aidant tous ceux qu’il rencontrait quand il était adulte, en nous apprenant à aimer son Père qui est notre Père.

Tenons-nous debout pour pouvoir être au service les uns des autres, pour pouvoir avancer, cheminer ensemble vers l’étoile du Sauveur. Ce n’est pas la peine d’aller vite mais de se tenir prêts. Prêts pour accueillir Celui qui vient dans notre monde pour nous aimer et nous apprendre à aimer. Il vient pour sauver notre monde malade, et nous apporter son germe de justice.

Debout parce que quand on accueille quelqu’un d’important on se lève, si on peut, et on se jette dans ses bras si c’est quelqu’un qu’on aime, comme Jésus. Jésus nous aime et St Paul nous dit de redoubler d’amour, que notre amour soit débordant. Faisons déborder l’amour de Dieu en ce temps de l’Avent.

P. Jean-Christophe Cabanis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article