Terre des hommes, terre de Dieu

Cet été 2015 est marqué par l’arrivée de l’ENCYCLIQUE du Pape FRANCOIS :

« LAUDATO  SI : ‘ LOUÉ SOIS-TU ’» : c’est un événement pour l’Église et un signal pour le monde. Nous aurons à cœur de découvrir ce document, peut-être dans des cadres de vie (mer, montage, campagne ...) qui nous permettront d’entendre, de comprendre cette parole d’Église. Mais nous comprenons bien que c’est un long chemin qui nous est proposé pour vivre notre rapport à l’environnement, dans un souci de se laisser interpeller par des réalités souvent lointaines, ou angoissantes, de la « crise écologique » en cours.

L’Encyclique invite à prendre en compte toutes les leçons de ce que nous vivons sur notre planète :

- L’écologie environnementale, économique et sociale : découvrir la relation qui existe entre la nature et la société qui l’habite.

- L’écologie culturelle : préserver les richesses culturelles de chaque région et les personnes qui y vivent.

- L’écologie de la vie quotidienne : améliorer la qualité de la vie dans les zones urbaines et favoriser l’accession à des logements pour la dignité des personnes, et le développement des familles.

- Le principe du bien commun : il interroge toutes les inégalités, il déclenche l’appel à la solidarité et à l’option préférentielle pour les plus pauvres.

- La justice entre générations : l’environnement se situe dans la logique de la réception. C’est un prêt que chaque génération reçoit, et doit transmettre à la génération suivante.

Toute l’Encyclique part d’un regard sur l’humanité et sur la planète, pour éveiller à la prise de conscience, et le dernier chapitre, ouvre sur des attitudes de conversion : beaucoup de choses doivent être réorientées, mais avant tout, l’humanité a besoin de changer. La conscience d’une origine commune, d’une appartenance mutuelle et d’un avenir partagé par tous, est nécessaire. Cette conscience permettrait de développer de nouvelles convictions, attitudes, et formes de vie : ainsi un grand défi culturel, spirituel et éducatif, est mis en évidence.

Cette présentation est limitée, une lecture plus approfondie nous est demandée : par groupes ou par mouvements, les objectifs de cette réflexion seront de les faire apparaître dans nos vies. Des propositions pourront se faire pour activer les changements de comportement. Les prières qui terminent l’encyclique redonnent le sens de nos engagements : «  Apprends nous à découvrir le sens de chaque chose, à contempler, émerveillés, à reconnaître que nous sommes profondément unis à toutes les créatures sur notre chemin vers ta Lumière infinie. »

Père Jean-François BRIGNOL - Espace 85 juillet-août 2015
image http://religions.blogs.ouest-france.fr/media/00/02/3427939918.jpg

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article