29 août : Pèlerinage diocésain à Lourdes

29 août : Pèlerinage diocésain à Lourdes29 août : Pèlerinage diocésain à Lourdes29 août : Pèlerinage diocésain à Lourdes

Le 29 août 2014, comme prévu, beaucoup de  cars amènent de nombreux paroissiens du diocèse de Toulouse à Lourdes pour le pèlerinage diocésain annuel. En regardant  les visages des pèlerins de notre doyenné « Colomiers-Brax-Pibrac-Léguevin »,  on remarque : - qu’il y a des générations différentes parmi eux (on va de celui qui doit rester dans sa poussette à celui qui a besoin d’une canne pour marcher) ; - et une grande diversité culturelle  (Afrique, Europe, Asie). Malgré ces différences, le Seigneur les a unis et leur donne de vivre ensemble un beau pèlerinage.


Le 29 août, c’est aussi la fête du martyre de St Jean-Baptiste. La couleur rouge des chasubles des concélébrants évoque aussi le drame actuel des chrétiens au Proche et Moyen-Orient. Face à la morosité et à la tristesse du  climat politique et économique, Monseigneur Le Gall a rappelé aux fidèles la joie d’une rencontre. Cette joie-là ne vient pas toute seule, mais il faut la construire tout au long de sa vie de foi en recevant le Corps du Christ, en se laissant saisir par la Parole de Dieu, en vivant dans l’ouverture fraternelle envers les autres, en désirant rencontrer Dieu personnellement. Comme Bernadette, grâce aux rencontres avec Marie, la mère de Dieu, elle, la petite bergère, elle a pu montrer un visage rayonnant de lumière, de bonheur  et de joie.

Ce matin,  notre Archevêque nous recommandait de nous laisser regarder par Notre Dame qui nous conduit à son Fils, comme elle l’a fait avec Bernadette, jadis. Que le Christ ouvre le cœur de tous les fidèles à  la parole de Dieu, le Père ! Que le Christ donne un nouveau regard aux fidèles pour les aider à faire pleinement confiance à la puissance de la Croix ! Que la rencontre avec le Christ par l’Eucharistie, par  sa Parole, par le contact avec les frères et les sœurs… transforme les fidèles en porteurs de joie, en  bâtisseurs de paix dans les paroisses, dans les quartiers, dans les  milieux professionnels, dans les familles, dans les associations… Afin d’inviter tous les pèlerins du diocèse de Toulouse à sa conférence-débat de l’après-midi, Mgr Le Gall  a lancé un « chiffre magique et mystérieux » : 375. Que signifie ce chiffre ? Je vous invite à lire le post « Où allons-nous ensemble en Eglise ? »

Une autre possibilité nous était offerte, pour tous ceux qui n’aiment pas ce genre de grande réunion, c’était  le chemin de Croix organisé sur la prairie. Il y a eu aussi les fidèles qui ont consacré leur temps libre pour vivre le bain à la piscine, pour une adoration personnelle devant le Saint Sacrement ou pour aller chercher quelques cadeaux pour les amis, les proches… La liberté des enfants de Dieu ! Une pluie légère n’a pas permis  aux pèlerins de prendre normalement le repas tiré-du sac. Mais heureusement, en voyant déjeuner ces pèlerins, debout ou par terre sous les avant-toits des bâtiments … une bénévole des sanctuaires a ouvert la porte de la  maison d’accueil des handicapés. Après nous avoir accueillis, elle a pu nous présenter les activités de cette maison (OCH : Office Chrétien des personnes Handicapés).

Dès 14h, la salle « Hémicycle Bernadette » se remplissait de fidèles ! Beaucoup de gens qui s’asseyaient  par terre ou sur les marches. Monseigneur Le Gall   a répété  plusieurs fois l’importance de la place des laïcs chrétiens au sein de l’Eglise. Le pasteur n’est plus pasteur s’il n’y a pas de troupeau. L’un ne pourrait exister sans l’autre. Le débat était vivant. Les gens osaient présenter leurs questions, exprimer leurs soucis pour l’Eglise de la Haute-Garonne. Pour terminer la rencontre, l’Archevêque a adressé cette question à chaque fidèle : qu’est-ce  que chaque baptisé peut faire pour vivre sa foi là où Dieu l’envoie ?

Ensuite les pèlerins avaient  du temps libre en attendant la procession eucharistique qui a débuté à 17h. Comme il pleuvait, cette procession a eu lieu dans la basilique souterraine de St Pie X. Comme le matin, la basilique a été, de nouveau, remplie de fidèles.  Le style de la prière, l’encens, les jeux des lumières ont su apporter de la sérénité  même à ceux qui n’étaient  que de simples visiteurs de ces lieux de culte.  

Pour la paroisse de Colomiers, il y a eu pas mal de pèlerins. Il y a eu aussi des columérins qui faisant  un pèlerinage personnel à Lourdes se sont joints au pèlerinage diocésain.
Cette journée du 29 août 2014 s’est bien déroulée. C’est peut-être un bon moment pour réfléchir, pour se poser des questions sur la foi en Eglise.  Certes un adolescent que j’ai rencontré n’a pas aimé cette journée et il a eu sommeil tout du long. Pourtant, je crois profondément  que l’Esprit Saint travaille dans son cœur  même si je ne verrai sans doute  jamais la grâce qu’il a reçue. Une columérine  dont l’âge est bien avancé, contente d’avoir acheté une canne de marche à Lourdes, m’a avoué qu’elle demande simplement au Seigneur la  guérison de son âme. Une autre était heureuse de passer sa journée pour assister à la messe, consacrer du temps à la prière et passer aux piscines. Une autre encore a parlé d’une rencontre marquante pour elle sous la pluie pendant son chemin de Croix …

Des déceptions pouvaient  avoir lieu ainsi que  de nouvelles rencontres. De nouvelles amitiés sont nées et se tisseront encore  après cette journée ! Le car nous a déposés devant l’église Sainte Radegonde à 21h29 !

Je rends grâce à Dieu pour ce pèlerinage. Que le Seigneur bénisse tous ces pèlerins ainsi que le chauffeur du car ! Un grand merci au Père Philippe Chapoton, à Béatrice L. et aux  jeunes pèlerins de Léguevin qui ont animé la prière dans le car, durant les trajets  de l’aller et du retour.  A l’année prochaine !

Kim-Liên T.

Nb : ceci n’est pas un compte-rendu en tant que tel du pèlerinage diocésain. C’est simplement quelques échos personnels après cette journée de prière passée avec tout le diocèse. Merci pour votre compréhension.

Album complet

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article