Colomiers

Vol au-dessus de l'Eglise Sainte Radegonde de Colomiers
Intention de prière de messe

 

 

Lourdes - Grotte en direct

 

Publié par P. Jean-Christophe Cabanis

Nous y voilà : Jean-Baptiste nous donne rendez-vous chaque année à cette époque pour nous préparer dans ce temps de l’Avent de façon un peu brusque mais efficace. « Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers ». Il reprend les paroles du prophète Isaïe proclamées quelques siècles auparavant.

Jean-Baptiste est un prophète tel que nous en avons besoin aujourd’hui. Il est vêtu sobrement et ne gaspille rien. Il vit éloigné des villes qui sont les lieux de consommation et de pouvoir. Et il dit des paroles dérangeantes mais qui font avancer dans la bonne direction. Au désert, on est face à soi-même, il n’y a pas d’artifice. Jean-Baptiste est écouté. Par sa façon de vivre et par ses paroles, les foules sont interpellées et viennent le rejoindre. Et il ne s’agit pas de faire semblant, car le prophète devine aussi ceux dont la démarche n’est pas sincère, comme les pharisiens et les sadducéens qui sont très sûrs d’eux et de leur foi et ne veulent rien changer de leurs habitudes et de leurs façons de croire. Alors que si on va vers Jean-Baptiste, c’est pour changer, pour se convertir, pour regretter ses péchés d’orgueil et de suffisance. Il y a cette conversion que nous avons tous à vivre pour rectifier nos sentiers intérieurs, être droits, et avoir nous aussi une vie de prophètes, par notre mode de vie sobre, près de la nature, sans gaspillage, en allant parfois à contre-courant du plus grand nombre.

Jean-Baptiste nous aide à nous préparer, mais surtout il annonce Celui qui vient après lui et qui est plus grand que lui. Celui qui baptisera avec l’Esprit-Saint et le feu. Celui qui va amasser le bon grain de nos vies dans ses greniers. Celui qu’il appellera l’Agneau de Dieu !

L’Esprit-Saint ou l’Esprit du Seigneur, Isaïe en parle aussi en annonçant celui qui doit venir. C’est un esprit de sagesse et de discernement, un esprit de conseil et de force, de connaissance et de crainte du Seigneur. C’est cet Esprit qui nous est donné depuis notre baptême. Un Esprit qui nous aide à faire les bons choix. Un Esprit qui nous donne de la force. C’est cette force dont nous avons besoin pour tenir dans les difficultés de la vie. Une force pour résister aux tentations et au découragement. Une force pour se rassembler, pour faire corps, pour être des artisans de paix. Cette paix qu’Isaïe annonce aussi, paix et réconciliation entre les animaux et avec toute la Création. Paix pour toutes les nations qui ont besoin de suivre un étendard : Soyons ceux qui portons l’étendard de la paix du Christ.

St Paul nous invite aussi à rassembler nos forces, surtout la force de la fraternité qui passe par l’accueil de chacun et par le réconfort, par la prière commune. Le temps de l’Avent doit nous réconforter et nous devons transmettre ce réconfort autour de nous comme des frères, comme des prophètes.

P. Jean-Christophe Cabanis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article