Samedi 18 décembre 2021, 11h place Arnaud Bernard, Toulouse : Journée internationale des migrants

Samedi 18 Décembre 2021, un rassemblement est organisé par le Collectif « les États Généraux des Migrations » (EGM) à 11h00, place Arnaud Bernard, à Toulouse.
Le CCFD31, membre des EGM, appelle à y participer.

"Lesbos : le cri du Pape contre l'indifférence, signe d'un «naufrage de civilisation». De retour sur l’île grecque de Lesbos après sa première visite du 16 avril 2016, le Pape François a lancé, ce dimanche 5 décembre 2021, un ferme appel à la solidarité avec les migrants et réfugiés.

Voici l’appel national du CCFD :

Ce 18 décembre, des manifestations auront lieu partout en France à l’occasion de la Journée Internationale des personnes migrantes pour remettre la solidarité et la défense des droits fondamentaux au cœur de notre projet de société.
Cette année, cette journée revêt d’autant plus d’importance que les drames se multiplient en France et en Europe :
• la mort le 24 novembre dernier de 27 personnes alors qu’elles tentaient de rallier le Royaume-Uni depuis la France,
• le silence du gouvernement face à la situation à Calais, malgré de multiples alertes des associations et une grève de la faim de citoyennes solidaires ayant duré plus d'un mois,
• le rejet par la justice d’une des principales demandes de l'association Tous Migrants, partenaire du CCFD-Terre Solidaire, pour l'ouverture d'un nouveau lieu d'accueil pour les exilé.es à Briançon, • la criminalisation grandissante des personnes solidaires et des sans-papiers, dont 5 ont reçu une OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français) pour avoir participé au Contre-Sommet Afrique-France en septembre 2021,
• des milliers de personnes bloquées à la frontière entre la Biélorussie et la Pologne, • des femmes, des enfants et des hommes qui continuent à mourir chaque jour en Méditerranée et sur les chemins d'exil, victimes de l’approche ultra-sécuritaire des politiques migratoires de l’Union Européenne.

Dans ce contexte d'urgence et de climat xénophobe qui marque la campagne électorale, soyons nombreuses et nombreux à nous rassembler le 18 décembre pour : • dénoncer les politiques migratoires françaises et européennes de plus en plus meurtrières,
• combattre la criminalisation croissante de nos mouvements,
• mettre en lumière les alternatives en faveur d'un accueil digne des personnes migrantes,
• défendre la liberté de circulation et d’installation.

Françoise Laborde

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article