Rencontre avec des frères et sœurs de l’Église Évangélique Libre de Colomiers.

Comme un fruit de la semaine de prière pour l’unité des chrétiens, nous étions 12 à nous retrouver ce samedi 30 janvier 2021 : 5 chrétiens de l’Église Évangélique avec leurs pasteurs, et 4 paroissiens de l’Église catholique avec notre curé.

« Par la foi Abraham obéit à l’appel ... » Ce texte de la lettre aux Hébreux (ch. 11) a ouvert notre échange. En faisant un tour de table, chacun s’est présenté et s’est situé dans ses rôles et fonctions dans son Église. Nous avons échangé sur nos différents modes de culte et assemblées de prière, avec la place du chant, importante pour nos amis ; celle de l’enseignement durant les cultes ou messes (homélie, et la mission du laïc prédicateur) et par des rencontres bibliques. Et toutes les œuvres caritatives.

Alors que la paroisse de Colomiers est circonscrite à la ville, avec des relations suivies avec le diocèse, nos amis rayonnent sur plusieurs villes et villages des environs ; et surtout, certains se retrouvent régulièrement en petites assemblées domestiques, similaires à nos rencontres de quartier.

Cette communauté protestante a son origine dans les Assemblées de Dieu issues du mouvement des « Réveils de Pentecôte », qui a vu le jour en France, en 1930, au Havre, avec Douglas Scotch. Elle est rattachée à la Fédération Protestante de France (FPF).

Nous avons aussi partagé sur les conséquences du Covid dans nos différentes Églises, de la participation aux cultes et messes après le confinement (célébrations via ZOOM), de la catéchèse auprès des jeunes et enfants ; et de nos rencontres communes avec la Plateforme Migrants.

On ne peut pas tout dire en ces quelques mots de la richesse de notre échange et de la fraternité forte qui a été vécue.

Nous avons décidé de vivre ensemble une assemblée de prière, durant la Semaine de Prière pour l’Unité des Chrétiens en 2022 ; nous reprendrons contact avant pour préparer ce temps fraternel.

Avant de finir par la prière du « Notre Père », l’un de nous a repris les mots de la lettre aux hébreux, en ajoutant :« Par la foi, accueillons-nous comme les enfants chéris de notre Père des cieux. »

Pierre Lemaire

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article