Prions pour les victimes de l'attentat au jour du "Baptême de Jésus"

Baptême du Seigneur (11 janvier 2015)

Quand nous parlons baptême, nous voyons réunion de famille, réjouissance, les cloches qui sonnent… un enfant.

Rien de tout cela dans tout ce que nous venons d’entendre. Jésus rencontre Jean-Baptiste… et il fut baptisé par Jean dans le Jourdain. Pour les uns c’est l’image d’un Jésus qui donne l’exemple, tout en étant sans péché, il participe à ce baptême de repentance de Jean. D’autres y voient un Jésus qui récupère dans les eaux du Jourdain les péchés que ceux qui l’ont précédé ont abandonnés.. Il récupère le « péché » du monde, notre péché pour que nous devenions comme lui des fils de Dieu.

Mais un mot retient aujourd’hui toute mon attention : « déchiré »… « Il vit les cieux se déchirer », Marc est le seul des évangélistes à utiliser ce verbe, les autres disent « les cieux s’ouvrirent ». Déchiré ! Que vit-il dans ce ciel déchiré, en lambeau, en charpie : « L’esprit descendre sur lui comme une colombe » et cette voix qui retentit dans ce ciel tragique « Tu es mon Fils Bien aimé, en toi je trouve ma joie »

Cela me permet de faire un lien avec les événements que nous venons de vivre… Oui le ciel s’est déchiré, on a senti une France déboussolée, inquiète, angoissée, apeurée…et il y avait de quoi. Je ne vais pas reprendre les événements, ni vous dire ce que j’en pense, encore moins ce qu’il faut faire maintenant… Bien sûr nous avons tous une pensée pour les victimes et à tous ceux qui ont été concernés de près par tous ces actes de violences.  Je reprendrai quelques paroles fortes qui ont été dites et que j’ai entendues ou lues et qui nous invitent à réfléchir.

  • Robert Badinter (ancien ministre de la justice) : « les terroristes nous tendent un piège politique. Refusons ce qui serait une victoire. Et gardons-nous des amalgames injustes et des passions fratricides ».
  • Jean-Luc Mélenchon (président du front de gauche) a déclaré qu’il s’agissait d’un assassinat politique » et a lancé un appel  à « résister en manifestant une compassion totale » ne laissant pas de « place à la peur ». « Il faut résister par le courage et la bravoure et répliquer par des comportements d’amour face à la haine »
  • Le lendemain de l’attentat Alain Rémond  écrivait dans « La Croix » : « Demain, j’aurai sans doute moi aussi la distance nécessaire. J’aurai les mots qu’il faut, laissez-moi à ma rage, à ma colère ».
  • Une jeune fille à la radio : « la haine gagne plus vite du terrain que l’amour »
  • L’imam de Drancy : « Ils ont pris notre religion en otage »
  • Le responsable de presse du Vatican (et Dieu sait si Charlie Hebdo n’était pas en odeur de sainteté) fait part de la condamnation pour l’acte de violence qu’a constitué la fusillade et la condamnation pour l’atteinte à la liberté de la Presse aussi importante que la liberté religieuse.
  • Le CCFD, le Secours Catholique, le Secours Islamique dans un communiqué commun : « Nous croyons la solidarité plus forte que la violence. Nous croyons au dialogue plus fort que la terreur. Nous ne laisserons pas tuer l’Espoir. Nous relèverons ces défis.
  • La fille du dessinateur Wolinski : « Papa est mort, Wolinski reste »
  • Communiqué  des représentants  des cultes en Midi-Pyrénées :  « Face à ce drame d’ampleur nationale, nous sommes plus forts et unis que jamais et déterminés à œuvrer pour l’unité nationale et la défense des valeurs républicaines ».

                               Le ciel s’est déchiré pour nous dire qu’avec Jésus nous sommes tous les fils bien-aimés de Dieu.

                              Le vendredi saint, le rideau de temple s’est déchiré, et les premières lueurs de Pâques nous ont annoncé un Jésus vainqueur de la mort.

                               Mercredi 07 janvier 2015,  nous avons lu, à la messe, le passage de la tempête sur le lac de Tibériade « confiance, c’est moi, n’ayez pas peur » dit Jésus à ses disciples.

                               En ce jour où rappelons le baptême de Jésus, nous lui redisons avec nos mots, notre confiance.

Père Charles de Llobet

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michel 10/01/2015 21:48

Merci Charles pour cette belle homélie.