17 mai : Canonisation de la Bienheureuse Marie de Jésus Crucifié

« Je vous annonce une grande joie qui sera celle de tout le peuple. » (Lc 2,10) Notre sœur, la Bienheureuse Marie de Jésus Crucifié, Mariam Baouardy (1846-1878), sera canonisée le 17 mai 2015 à Rome. (Message des Carmélites de Terre Sainte)

***

Le nom de Marie de Jésus Crucifié (b)  a été ajouté en 1983 à la liste des saints et bienheureux catholiques.
Cette bienheureuse s’appelle Mariam Baouardy, arabe et carmélite. Elle est née 
le 5 janvier 1845 à Abellin, petit village situé entre Nazareth et le Mont Carmel, orpheline à l’âge de trois ans. A 13 ans elle refuse un mariage préparé à son insu et affirme sa volonté de se donner au Seigneur. Un membre de sa famille  lui propose de se convertir à l’Islam. Face au refus de Mariam, cet homme  la blesse et l’abandonne en croyant qu’elle est morte. Selon Mariam, la Vierge Marie vient la guérir. Mariam devient servante dans des familles pauvres, et débarque à Marseille pour faire son noviciat  chez les Sœurs de St Joseph de l’Apparition. Mais les charismes de Mariam sont mal compris dans cette congrégation, donc elle la quitte et puis elle entre au Carmel de Pau. Elle est l’âme de la fondation du Carmel de Bangalore en Inde où elle passe 3 ans (1870-1872). En 1875 elle repart au pays natal pour fonder le Carmel de Bethléem dont elle surveille les travaux. Elle meurt à la suite d’un accident le 26 août 1878.

Un point important dans la vie de la bienheureuse est le lien étroit entre elle et  les Pères de Bétharram (à 15 km de Lourdes et dont une communauté se trouve à Pibrac, dans l’agglomération toulousaine). En 1835, la Société des prêtres du Sacré-Coeur de Jésus démarre avec l'abbé Michel Garicoîts (saint Michel Garricoîts depuis 1947) en place pour l'évangélisation des campagnes et l'éducation des enfants ; le Père Estrate en fait partie, il est directeur de la soeur Marie de Jésus Crucifié (1872). En 1875 - 12 ans après la mort du père Garicoîts, et grâce à une vision, soeur Marie de Jésus Crucifié recommande aux pères d'entreprendre à Rome des démarches pour que leurs constitutions soient approuvées par Rome. Ce qui advient le 30 juillet de la même année. Les Pères de Bétharram la reconnaissent ainsi comme la seconde fondatrice de leur Institut. C’est encore grâce à elle qu’une petite communauté de Pères peut s’installer, après de nombreuses difficultés, près du Carmel de Bethléem (a)

Durant toute sa vie, la Bienheureuse Marie de Jésus Crucifié n’a cessé de proclamer la paix et le rapprochement des cœurs.

En 1983, lors de la béatification de Mariam, Saint Jean-Paul II a évoqué la situation politique de la Terre-Sainte dans son homélie, et a encouragé les chrétiens du Proche-Orient à manifester leur attachement à la terre dont ils sont issus.

De 1983 à ce jour, la situation politique au Proche et au Moyen-Orient ne s’améliore pas. Les chrétiens de la Terre-Sainte vivent sans cesse dans la peur et dans l’horreur de ce déchaînement meurtrier : Des masses de chrétiens en Irak ont quitté leur village pour fuir la force des oppresseurs, et bien que les crucifixions de chrétiens syriens aient été dénoncées, un chaos indescriptible règne encore dans ces régions.  Face à l’exode terrible de ces chrétiens, le patriarche des chaldéens de Babylone a demandé le secours de la communauté internationale en envoyant une lettre à La VIE (revue). Pourquoi a-t-on voulu supprimer la présence des chrétiens dans ces zones orientales ? Je vous propose de prier simplement avec Mariam pendant la journée de sa fête, 26 août, et de "faire un tour au sanctuaire de Betharram" pour découvrir et célébrer les coeurs de Jésus et de Marie avec Saint Michel Garricoîts

Mariam, tu as voulu d’être la petite sœur de tous,

Prie pour notre monde déchiré, notamment pour ton  pays natal (Terre Sainte) et ceux avoisinants (Irak, Syrie, Liban, Egypte, …) !

Accompagne tous ces peuples dans leurs chemins d’exil !

Inspire à la force internationale de trouver une solution politique efficace pour mettre fin la spirale de la violence et de remettre en état de droit cette partie de l’Orient !  

Exhorte tous les chrétiens du monde entier, les gens de bonne volonté, ainsi que les fidèles de toutes les religions à la prière pour la paix !

Amen.

  1. Mariam, la petite arabe, Bienheureuse Sœur Marie de Jésus Crucifié,  par le Père Amédée Brunot, Père de Bétharram, aux éditions Salvator (1981, 1e édition).
  2. Bienheureuse Mariam de Jésus Crucifié : http://www.bethanie-lumieresdorient.com/pages/spiritualite/bienheureuse-mariam-de-jesus-crucifie.html

17 mai : Canonisation de la Bienheureuse Marie de Jésus Crucifié
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Bruno 27/08/2014 23:20

Palestiniens et Israëliens ont annoncé ce mardi 26 août 2014 (26 août : fête de Bienheureuse Marie de Jésus Crucifié) un accord sur un cessez-le-feu "permanent" et "illimité" et allègement du blocus de la bande de Gaza, mettant ainsi fin à cinquante jours de guerre. Une trève saluée par les Etats-Unis.
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/gaza-les-palestiniens-annoncent-un-accord-sur-un-cessez-le-feu-a-long-terme_1570583.html#W6hFBWBWJ4CBMquX.99