Black friday au temps de l'Avent

Plus de sobriété », « plus d’attention et de respect pour tous ceux qui sont dans le besoin » et plus de « moments de prière en famille, avec simplicité ». C'est ainsi que s'est exprimé notre Pape François le 29 novembre dernier lors de l'angélus proposant 3 efforts aux fidèles que nous sommes pour ce temps de l'Avent 2020.

Qu'est-ce à dire ?

Nous allons vivre ce vendredi le fameux " black friday", ce moment d'extrême consommation, ce moment où les rabais proposés nous font encore consommer plus, ce moment des "bonnes affaires"... C'est ça notre bonheur ? Il est là notre cœur ? Elle est là notre espérance ? Raisonnons un petit peu. L'idée de dépenser moins pour avoir plus est typique de l'esprit du monde. Elle nous fait miroiter un trésor... Mais notre trésor, il est ailleurs ! N'est il pas dans cet Enfant-Dieu qui a pris chair, a vécu, est mort et est ressuscité ? Jésus s'est mis en colère contre les marchands du temple en renversant leurs étals, et il déclarait aux gens : « L’Écriture ne dit-elle pas : Ma maison sera appelée maison de prière pour toutes les nations ? Or vous, vous en avez fait une caverne de bandits. » en Marc 11, 17. Et bien transposons : ce temps de l'Avent, n'en faisons pas un temps de l'argent roi. Soyons sobres pour nos fêtes de Noël, partageons plutôt que dépensons, soyons attentifs à ceux qui sont dans le besoin, les migrants, les sans papiers, les SdF qui mendient aux portes de nos églises, et enfin, prenons des moments de prière en famille ou avec des amis. Disons notre reconnaissance infinie à Notre Seigneur pour son incarnation qui nous a déjà sauvés des dérives du monde.

Le Fils de Dieu s'est incarné et a vécu chacune de nos tentations, soyons en sûrs. Il les a vaincues, soyons en sûrs. Attendons Noël et ne mettons pas notre Espérance dans notre porte monnaie.

 

Un paroissien

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article