Vote et croix occitane - Bulletin paroissial - Juin 2021

Notre région est encore à unifier. Nous sommes encore habitués aux appellations Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, or l’Occitanie va appeler aux urnes ce mois-ci pour le renouvellement de ses élus régionaux pour la deuxième fois.

Notre région a des atouts, qui ont pourtant été malmenés durant la période Covid qui n’est pas finie. Mer et montagnes ont eu leurs accès fermés durant les périodes de confinement et les stations de ski n’ont pas ouvert durant tout l’hiver. Le tourisme, d’une façon générale, a été très freiné. Les étudiants, nombreux en particulier dans les deux métropoles, ont passé une année très difficile avec la plupart des cours suivis chez eux derrière leur écran. Les décrochages ont été plus nombreux que les autres années. Le secteur aéronautique a été très ralenti et beaucoup de personnes ont perdu leur emploi. L’Espace semble avoir suivi son chemin d’excellence en participant en particulier à une mission internationale réussie sur Mars. Les agriculteurs peinent aussi à cause du réchauffement climatique, et certains se plaignent que l’interdiction de la chasse durant le confinement a permis à des espèces animales prédatrices des récoltes de proliférer ! Les établissements de santé ont été à la hauteur du défi qui leur a été imposé, mais les équipes hospitalières sont épuisées.

Notre région continue à avoir une collaboration naturelle avec nos voisins, en particulier l’Espagne. L’immigration dans notre grand Sud a été importante au siècle dernier, surtout en provenance de l’Europe et de l’Afrique du Nord. Le dynamisme de la région est dû à l’apport de tous. Aujourd’hui, la mondialisation fait que la population est très brassée, surtout dans les villes. Il y a les migrants réguliers, et ceux qui sont en demande de régularisation, et aussi de solidarité. La crise sanitaire a peut-être eu l’avantage de faire changer des habitudes vers plus d’écologie (moins de transport polluant…), on parle même de l’étude de l’« avion vert » !

Le vote est important pour nous chrétiens qui pouvons nous appuyer sur les principes donnés par la doctrine sociale de l’Église. Ce sont les principes de la solidarité et de la subsidiarité (prise en compte de l’échelon le plus bas dans les décisions).

- Celui de la justice et de l’option préférentielle pour les pauvres.

- De la pluralité, en particulier religieuse.

- De la destination universelle des biens, qui n’empêche pas la propriété privée.

- De la gérance de la Création.

- De la dignité humaine en particulier par le travail, et de la place centrale de la famille et de l’éducation.

Que notre vote soit éclairé par notre foi et notre vie en Église pour que l’Occitanie ait un avant-goût du Royaume ! Soyons dignes de la croix occitane

                        J-Christophe Cabanis - Edito de l'Espace 85, juin 2021

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article